11 raisons pour lesquelles vous avez toujours faim

Young women is eating grapes out of the frigde

Le ventre qui gargouille à tout moment de la journée et l’envie constante de se mettre quelque chose sous la dent…Mais pourquoi ai-je faim tout le temps ? C’est une question que vous vous êtes souvent posée ? Nous avons mené notre petite enquête et constitué une liste des 11 raisons les plus courantes (la numéro 3 va certainement vous étonner !)

1. Vous ne mangez pas assez

Ok, la première raison est assez logique : se peut-il que vous ne mangiez pas assez ? Que vous vous entraîniez trop ? Votre alimentation n’est peut être pas assez équilibrée et vous n’êtes pas en mesure de fournir à votre corps toute l’énergie et les nutriments dont il a besoin. Tenir un journal alimentaire est un excellent moyen de contrôler son alimentation et de bien répartir les macronutriments au cours de la journée.

2. Vous avez soif

Souvent les gens confondent la faim avec la soif. La raison est toute simple :  la soif provoque la même réaction sur le corps que la faim. L’hypothalamus, une structure du système nerveux central, régule ces deux sensations en même temps. Et cela peut porter à confusion : vous allez donc pouvoir étancher votre soif en mangeant au lieu de boire, et éteindre ainsi le signal de la faim et de la soif par la même occasion. Veillez donc à vous hydrater régulièrement et lorsque vous avez faim, essayez tout d’abord de calmer votre appétit en buvant un grand verre d’eau.

3. Vous passez trop de temps sur les réseaux sociaux

Les photos de la dernière soirée pizzas de vos amis sur Facebook ou Instagram, des idées recettes sur Pinterest. Il n’y a qu’un mot pour définir ce phénomène culinaire : “ FOODPORN ! ”. Photographier ce qu’on mange est en vogue de nos jours et il ne se passe pas une heure sans que la prochaine photo vienne nous mettre l’eau à la bouche. Des études ont en effet prouvé que des photos suffisent à nous ouvrir l’appétit et à libérer l’hormone de la faim, la ghréline. 

4. Vous ne dormez pas assez

Le manque de sommeil peut avoir une grande influence sur la sensation de faim, mais aussi sur nos envies d’aliments gras et sucrés. Il va aussi diminuer la sécrétion de leptine qui indique à notre cerveau que notre estomac est plein et augmenter la production de ghréline qui elle, stimule la sensation de faim. C’est la raison pour laquelle le manque de sommeil est souvent associé avec la prise de poids.

Homme qui dort

5. Vous avez exagéré la veille

Cela peut sembler illogique et pourtant : si vous avez pris un repas trop copieux la veille au soir, vous allez avoir envie de plus grosses portions le lendemain. Pourquoi ? Les scientifiques n’ont pas encore trouvé de réponse concrète. Mais il nous arrive souvent le soir de consommer trop de glucides (pain blanc, pâtes, aliments riches en sucre) ce qui va faire grimper notre taux de sucre dans le sang et augmenter la production d’insuline. Conséquence : nous avons faim.

6. Vous allez avoir vos règles

Les femmes connaissent bien ce problème : juste avant leurs règles, elles ont envie de tout, mais surtout de chocolat, de glace, de gâteaux, tout ce qui leur tombe sous la main. Pendant la deuxième moitié de leur cycle, la sensation de faim et le besoin d’énergie augmentent. À cette période, le niveau de progestérone est particulièrement élevé et juste avant leurs règles, beaucoup de femmes ne se sentent pas bien et sont sujettes à de terribles attaques de fringales.

7. Vous ne vous nourrissez pas correctement

Il n’y a pas que le manque de nourriture qui peut vous donner faim, mais aussi les mauvais aliments. De nos jours, nous consommons trop de glucides simples et pas assez de fibres, de protéines et de graisses de qualité. Ce sont pourtant ces macronutriments dont votre corps a besoin pour se sentir rassasié. Essayez donc de manger équilibré et de façon régulière. Ce qui nous amène à notre prochain point…

8. Vous sautez des repas

Vous ne vous êtes pas réveillé ce matin et vous devez foncer au bureau…pas le temps de déjeuner. Au travail, des tonnes de dossiers vous attendent alors le déjeuner devra lui aussi attendre…Dans l’après-midi, vous avez tellement faim que vous ne savez plus du tout quoi manger. Cette terrible sensation de faim survient généralement pendant une minute de calme et le ventre se met à gargouiller. Il est très important de manger régulièrement pour éviter les fringales et les envies de sucré et de gras ! Trois repas principaux et un à deux snacks par jour suffisent à dompter votre faim.

Une poignée de noix

9. Vous vous ennuyez

Avez-vous vraiment faim ou n’avez-vous tout simplement rien à faire ? Beaucoup de gens ne savent pas faire la différence. Avez-vous envie d’une pomme ou d’une poignée de noix ? Pas vraiment ? Alors c’est que vous n’avez pas réellement faim et que cherchez juste à vous occuper. Essayez de vous distraire, allez vous promener, lisez un livre ou rendez visite à un ami !

10. Vous prenez des médicaments

Certains médicaments peuvent stimuler l’appétit, comme par exemple les antidépresseurs. Cela fait malheureusement partie des effets secondaires. Cette sensation de faim disparaîtra lorsque vous arrêterez d’en prendre. Mais s’il s’agit d’un traitement sur le long terme, parlez-en à votre médecin. Il pourra peut être réduire la dose ou remplacer le médicament par un autre avec moins d’effets secondaires.

11. Vous mangez trop vite

Vous avez parfois l’impression d’avaler votre déjeuner en seulement quelques minutes ? Manger trop rapidement conduit généralement à une consommation de calories excessive. L’estomac lui est déjà plein, mais votre cerveau a besoin de temps pour s’en rendre compte. Vous avez donc l’impression d’avoir encore faim et vous continuez à manger inutilement. Prenez le temps de manger et mâchez lentement. Gardez à l’esprit que votre cerveau a besoin d’au moins 20 minutes pour envoyer le signal que vous êtes rassasié.

***

NOTEZ CET ARTICLE

Julia Denner Julia est diététicienne et passionnée de cuisine. Elle est persuadée qu’une alimentation variée et équilibrée ainsi qu’un entraînement régulier sont les clés de la réussite. Consultez tous les articles de Julia Denner »

Leave a Reply