7 choses que nous pouvons faire pour limiter le plastique

Chaque jour, des tonnes de déchets plastiques finissent dans les mers et les océans. Le Service de recherche du Parlement européen estime qu’à l’heure actuelle, plus de 150 millions de tonnes de plastique polluent nos océans.

Outre la faune et la flore marine, cela met en danger tout l’écosystème dont nous faisons également partie. Il est de notre responsabilité de lutter contre cette pollution et de réduire la production de ces déchets.

Grâce à nos 7 conseils, changez vos habitudes. Ainsi vous aiderez à garder les océans plus propres et aussi à sensibiliser les gens autour de vous à la menace de la pollution plastique :

1. N’utilisez plus de sacs en plastique

Au supermarché, dans les boutiques de vêtements ou au kiosque à journaux : les sacs plastiques sont partout. Utilisez plutôt un sac en tissu, un sac à dos ou encore un panier. Ne sortez plus de la maison sans votre sac de courses et vous verrez, en plus d’économiser du plastique, vous allez aussi économiser de l’argent !

Des pains emballés dans du plastique

2. Renoncez aux pailles en plastique

Beaucoup de bars et de restaurants servent leurs boissons accompagnées de pailles. La prochaine fois, dites tout simplement au serveur que vous n’en voulez pas et suggérez-lui de ne plus en utiliser. Vous serez peut être étonné mais beaucoup de gens ne se rendent pas compte à quel point les pailles en plastique nuisent à l’environnement.

Notre conseil :

Si vraiment vous ne pouvez pas vous passer de pailles, utilisez-en une en verre ou en métal. Elles sont faciles à nettoyer et peuvent servir pendant des années.

Une paille en plastique dans un cocktail

3. Achetez une bouteille réutilisable

En tant que runner vous savez à quel point il est important de s’hydrater régulièrement. Vous emportez à chaque fois une bouteille en plastique avec vous, et que vous jetez ensuite à la poubelle ? … Nous espérons que non ! Achetez plutôt une bouteille réutilisable (par exemple en métal ou en verre) que vous pouvez remplir tout au long de la journée ou de votre entraînement. En plus de limiter votre consommation de plastique, c’est aussi un très bon moyen de garder un œil sur votre consommation d’eau.

Une femme sur la plage boit à une bouteille réutilisable

4. Arrêtez de fumer

Nous sommes tous au courant des dangers de la cigarette pour nos poumons, et tout particulièrement pour les sportifs. Mais saviez-vous aussi que les filtres des cigarettes se composent eux aussi de plastique qui vont venir polluer les océans. Une autre bonne raison d’arrêter de fumer !

5. Pensez global – agissez local

La pollution plastique est bien évidemment un problème au niveau mondial. Mais vous pouvez vous aussi contribuer à améliorer les choses à votre niveau. Renseignez-vous sur les actions environnementales mises en place près de chez vous et participez-y ! Le changement commence avec vous, maintenant. N’ayez pas peur de montrer l’exemple !

6. Achetez intelligemment

Quoi de plus motivant qu’une nouvelle paire de chaussures de running ou une nouvelle tenue sportive pour aller s’entraîner ? La prochaine fois que vous faites du shopping, assurez-vous que votre nouveau T-shirt, pantalon ou chaussures de course ont été conçus à partir de matériaux durables. Ce n’est pas le tout d’avoir un super look, vous devriez aussi pouvoir porter vos vêtements avec bonne conscience !

2 coureurs en centre ville passent devant un tas de sacs poubelle

7. Participez au mouvement

Inscrivez-vous dès maintenant à la course “ Run For The Oceans “ : du 8 au 16 juin 2019,  des milliers de runners du monde entier courent et accumulent des kilomètres pour attirer l’attention du public et agir contre la pollution plastique des milieux marins.

Nous détruisons les océans à petit feu et beaucoup d’entre nous ne s’en rendent même pas compte ! Participez au mouvement et engagez-vous en faveur de la protection des océans :

Sauver les mers et les océans est certes une tâche immense… Mais s’ils meurent, nous disparaîtrons aussi. Chacun à son niveau peut agir afin de contribuer à une solution globale pour protéger les océans. Alors agissez et inscrivez-vous dès maintenant à la course “ Run For The Oceans 2019 “ !

***

NOTEZ CET ARTICLE

Tina Sturm-Ornezeder Tina adore écrire, les avocats, le yoga et est très curieuse de nature. Elle aime par dessus tout découvrir de nouvelles tendances et les partager avec ses lecteurs. Consultez tous les articles de Tina Sturm-Ornezeder »

Leave a Reply