Abdos musclés = performances de course améliorées

Drei junge, sportliche Frauen die laufen.

Afin d’améliorer vos performances de course, il n’y a pas que l’endurance ou des jambes bien musclées qui comptent ! Avoir un tronc fort et stable est aussi d’une importance capitale pour courir toujours plus vite et plus loin sans se blesser. Mais beaucoup de coureurs ne sont pas conscients de l’influence positive qu’un dos musclé et des abdos en béton vont avoir sur leurs résultats.

De meilleures performances de course

Le fait de courir consiste en un processus continuel d’amortissement et de stabilisation d’une jambe à l’autre. Une posture stable favorise un mouvement plus efficace et une course plus fluide et naturelle, tout en prévenant d’éventuelles blessures. Cette stabilité provient d’une part de votre squelette, et d’autre part des muscles qui relient la colonne vertébrale avec la ceinture scapulaire et le bassin. Les muscles les plus importants pour une bonne stabilité sont ceux de votre tronc, formée par vos muscles abdominaux et ceux du bas de votre dos.

Jeune homme en position de planche

Que se passe-t-il lorsque les muscles du tronc ne sont pas assez développés ? Vous allez faire des faux mouvements et l’alignement de vos segments (pied, genou, bassin, épaule) sera perturbé. Or, plus la déformation est importante, plus vous allez devoir produire de l’énergie pour avancer. Un haut du corps stable et musclé va réduire la dépense énergétique et garantir un transfert optimal et direct de la force au sol. Plus votre style de course sera “ économique ”, moins vous allez gaspiller d’énergie. Cela vous permettra de courir plus vite et plus longtemps.

Mais ce n’est pas tout : en plus d’améliorer vos performances de course, un dos et des abdos musclés vont vous protéger d’éventuelles blessures occasionnées par les impacts au sol associés à la course.

Prévenir les lésions de surcharge et autres blessures liées à la course

Lorsque vous courez, vous devez résister aux impacts avec le sol qui peuvent représenter de 3 à 4 fois le poids de votre corps. Plusieurs études ont montré que de nombreux problèmes de dos signalés après une session de course à pied sont liés à des muscles du tronc trop peu développés.

Course entre amisTrouvez votre tenue d’entraînement idéale !

Saviez-vous que les marathoniens mesurent en moyenne 3 cm de moins lorsqu’ils atteignent la ligne d’arrivée ? En raison des nombreux chocs qui se répercutent sur la colonne vertébrale lorsque vous courez, les disques intervertébraux perdent du liquide et donc de la hauteur. Cela réduit également la capacité des disques à absorber les chocs. Mais ne vous inquiétez pas, les disques intervertébraux se régénèrent pendant que vous dormez en se remplissant à nouveau de liquide et en s’étirant pour retrouver leur taille normale.
Ce processus a lieu sous une forme atténuée au cours de chacune de vos sessions de course. Des abdos et un dos bien musclés vont soutenir votre colonne vertébrale et la protéger d’une éventuelle surcharge. Plus les muscles de votre tronc seront forts, et plus ils apporteront de stabilité à votre posture.

Jeune femme en position de planche

Courez plus vite et plus longtemps avec l’entraînement au poids du corps

Les exercices complexes pour l’ensemble du corps comme les planches, les pompes et les burpees vont faire travailler la stabilité de votre bassin, votre ventre et votre dos. Avez-vous déjà essayé notre application d’entraînement au poids du corps ? Avec Runtastic Results vous allez renforcer la musculature de votre tronc et ainsi booster vos performances de course.

Notre conseil :
Les sport suivants vont aussi faire travailler les muscles de votre tronc :
En hiver : ski, ski de fond, patin à glace
En été : escalade, aviron, Kajak, Stand Up Paddle

adidas_banner_general_fr

***

NOTEZ CET ARTICLE

Herwig Natmessnig En tant qu’ancien athlète professionnel (rafting), Herwig n’aspire qu’au fitness et à la santé. Que ce soit pour une compétition ou juste pour le plaisir, il est toujours partant pour un challenge. Consultez tous les articles de Herwig Natmessnig »

Leave a Reply