Nutrition • 06.07.2017 • Julia Denner

Faut-il vraiment compter les calories pour maigrir efficacement ?

Lorsqu’il s’agit de perdre du poids, la plupart des gens sont d’avis que le plus important est d’économiser les calories. Moins on en consomme, mieux c’est non ? Mais en réalité, c’est beaucoup plus compliqué que ça. Savez-vous par exemple ce qu’est une calorie ? Aujourd’hui, nous avons décidé de passer en revue trois des affirmations les plus répandues concernant le comptage des calories et la perte de poids.

jeune femme qui prépare une salade

Qu’est-ce qu’une calorie ?

Une calorie est une unité de mesure qui indique l’énergie contenue dans les aliments et qui est indiquée en kilocalories (kcal) ou en kilojoule (kJ). C’est généralement la première information fournie sur l’étiquette du produit acheté (avant la teneur en glucides, protéines, graisses, sel, etc.). Il s’agit donc d’une unité de mesure physique d’énergie, de travail et de chaleur. Ce nombre représente la quantité de chaleur nécessaire pour élever de 1°C la température de 1 gramme d’eau (de 14,5 à 15,5°C) sous la pression atmosphérique normale. Un kilocalorie correspond à environ 4,18 kilojoule. C’est cette énergie contenue dans les aliments dont notre corps va avoir besoin pour assurer toutes les fonctions vitales.

Doit-on alors vraiment compter les calories ingérées pour perdre du poids efficacement ? La plupart des médecins nutritionnistes le déconseillent sur le long terme. Pourquoi ? Nous avons mené notre petite enquête..

Mythe n° 1 : moins vous en consommez, mieux c’est

Le principe de base de la perte de poids est évidemment de brûler plus de calories que vous n’en consommez, et d’avoir donc un bilan énergétique négatif à la fin de la journée. Mais il y a des limites à ne pas dépasser ! Si vous voulez perdre du poids sainement, vous allez supprimer entre 300 à 500 calories de votre apport quotidien. Mais pas beaucoup plus ! Si vous adoptez soudainement un régime draconien, c’est à dire à très faible teneur en calories sur une longue période, votre corps va se mettre au repos et passer en mode “ économique ” pour préserver son fonctionnement. Il va donc utiliser chaque calorie ingérée à son maximum. La conséquence : dès que vous recommencez à manger normalement, vous allez reprendre du poids car le corps va vouloir faire des réserves en prévision d’une nouvelle période de restriction. C’est le tant redouté effet yoyo !

Une alimentation variée et équilibrée va fournir à votre corps toute l’énergie dont il a besoin pour courir ou effectuer un entraînement au poids du corps.

Un table recouverte de légumes frais

N’oubliez pas :

Votre corps est votre temple. Alors traitez-le avec respect !

Mythe n°2 : toutes les calories se valent

Beaucoup de personnes pensent qu’elles peuvent manger de tout tant qu’elles ne dépassent pas un certain nombre de calories par jour. Mais elles oublient que la qualité de la calorie joue un rôle essentiel. Les légumes, les graisses de qualité, les protéines, etc. sont absolument indispensables à notre corps. Il est aussi important de savoir ce que contiennent les calories ! Certains aliments vont en effet avoir une influence, positive ou négative sur votre corps et vos hormones.

Si vous vous nourrissez principalement de burgers, de frites et de coca cola, tout en respectant votre apport calorique quotidien, vous allez certes maintenir votre poids, mais votre taux de cholestérol va lui grimper en flèche et vous serez plus exposé au risque de souffrir de diabète de type 2. Avec un tel régime alimentaire, vous allez constamment être fatigué et manquer d’énergie. Suivre une alimentation équilibrée signifie consommer suffisamment de glucides complexes, de légumes, de protéines de qualité et d’acides gras essentiels afin de fournir à votre corps le bon carburant dont il a besoin pour fonctionner à 100 %. Votre corps est ce que vous avez de plus précieux, alors prenez en soin !

Mythe n°3 : le moment de la journée est significatif

L’heure à laquelle vous mangez importe peu pour votre corps. Ce qui compte, c’est ce que contiennent les calories ingérées. Il est cependant recommandé de manger léger le soir pour faciliter la digestion pendant la nuit. Que diriez-vous par exemple d’un riz de chou-fleur avec des oeufs et des légumes ou de tomates farcies au quinoa ? Il est conseillé d’éviter les aliments riches en sucre le soir car ils vont faire grimper en flèche votre glycémie, ce qui va favoriser le stockage des graisses. Et comme généralement après le dîner, nous avons tendance à nous affaler sur le canapé, notre corps n’a pas besoin d’autant d’énergie.

Jeune femme qui mange une salade

Et si vous avez souvent du mal à vous endormir, vous avez tout intérêt à prendre votre repas au moins 2 ou 3 heures avant d’aller vous coucher.

Conclusion : si votre objectif est de perdre du poids, compter les calories peut vous aider à avoir une meilleure vue d’ensemble de ce que vous mangez chaque jour et de l’énergie que vous fournissez à votre corps.  Mais il n’y a pas que la quantité d’énergie (=calories) qui compte ! Les macro et micronutriments contenus dans vos aliments et leur bonne répartition au cours de la journée sont tout aussi essentiels. C’est ce qui va assurer le bon fonctionnement de votre corps et vous donner toute l’énergie nécessaire pour venir à bout de vos entraînements et de tous les défis du quotidien. Et vous, quel est votre carburant ?

***

Julia Denner

Julia est une diététicienne qui adore exprimer sa créativité en cuisine. Ses passions : voyager, s’entraîner (en extérieur), découvrir et tester de nouveaux restaurants et recettes. Elle est persuadée qu’une alimentation variée et équilibrée ainsi qu’un entraînement régulier sont les clés de la réussite.
Consultez tous les articles de Julia Denner »