Courir quand on a des allergies saisonnières : 4 conseils

Une femme active malgré une allergie

Par Pouria Taheri,
Directeur médical de adidas Runners et RUNBASE Berlin

Enfin les beaux jours de printemps arrivent et nous inspirent à sortir ! 🙂 C’est aussi le début des préparations d’entraînement pour différents marathons. Et malgré cette belle période de l’année, tous ceux concernés par le rhume des foins ou autres allergies saisonnières doivent faire face à de nombreux obstacles !

Les arbres fleurissent, l’herbe repousse et le pollen arrive ! Tout cela ne rend pas la vie facile à tout ceux qui souffrent d’allergies. “Un programme d’entraînement qui fonctionne peut être un véritable challenge pour les athlètes”, nous explique Pouria Taheri, spécialiste orthopédique, chirurgien traumatologue, médecin sportif et coach médical adidas Runners. Le corps repousse toutes ambitions personnelles. “Même lors d’activités de la vie courante, le nez démange, les yeux coulent et vous éternuez. Respirer devient plus difficile et le niveau général de performances diminue. S’entraîner ne fait qu’empirer cet état.”

Allergie au pollen

4 conseils pour vous aider à vous entraîner malgré une allergie saisonnière :

1. Ne laissez pas tomber !

Le plaisir d’une activité sportive s’évapore rapidement quand une allergie vous empêche même de lacer vos chaussures. La frustration et les symptômes d’épuisement vous poussent à faire des pauses. “C’est compréhensible mais c’est aussi exactement ce que je veux éviter. En tant que médecin, j’encourage les personnes concernées à faire face à ce problème frustrant” explique Pouria Taheri.

Heureusement, il existe différentes approches pour courir malgré une allergie. La majorité des personnes concernées froncent les sourcils en entendant le conseil le plus important : n’abandonnez pas ! “La plupart se plaignent d’un manque d’air frais et d’exercices”, explique le médecin sportif. Votre système immunitaire doit s’adapter graduellement !

 2.  Renforcez votre système immunitaire

Saviez-vous qu’une activité physique régulière à l’extérieur est presque aussi efficace que l’immunothérapie allergénique mentionnée ci-dessous ? Il existe plusieurs façons de renforcer votre système immunitaire, particulièrement grâce à l’alimentation. Prêtez attention à ce que vous mangez et voyez si vous pouvez faire des changements sains !

3. Appliquez les premiers soins pour les problèmes aigus

Évaluez vos limites personnelles et soyez prudent. Afin d’éviter les problèmes, ayez à portée de main un support médical tel qu’un inhalateur. “Prendre un médicament comme un antihistaminique avant de faire du sport est conseillé pour traiter les problèmes réguliers.” Les antihistaminiques permettent d’éviter les troubles de la respiration ou autres réactions sévères comme une dyspnée. Alterner les entraînements en intérieur et en extérieur est un moyen astucieux pour renforcer graduellement votre système immunitaire et créer une transition sereine vers plus de résistance.

Conseil d’expert :

Respirez par le nez pendant une activité physique à l’extérieur pour vous réchauffer et réduire la quantité d’allergènes que vous inhalez.

Une femme après un entraînement intensif

4. Se soigner grâce à l’immunothérapie allergénique

Si vous souffrez de façon permanente ou si des problèmes de santé se répètent au fil des années, considérez un traitement médical. “Beaucoup de personnes essaient de se soigner grâce à l’immunothérapie allergénique, thérapie dans laquelle l’exposition régulière aux allergènes aide votre système immunitaire à s’adapter. Cependant, cette thérapie demande de la patience car elle prend en général 1 ou 2 ans.”

Bon à savoir :

Ce traitement n’est pas conseillé à tout le monde. Des interactions possibles avec d’autres substances ou médicaments peuvent provoquer des réactions violentes. Une supervision médicale est capitale dans ce processus que ce soit pour les sportifs⸱ves de loisir ou pour les athlètes de compétition qui ont de l’asthme ou le syndrome de Brook (maladie asthmatique après une exposition à un irritant à fortes concentrations).

Conclusion

À la fin de votre journée, les éternuements gênants et les nombreux obstacles créés par les allergies saisonnières ne doivent pas vous empêcher d’atteindre vos objectifs. Les bénéfices d’un entraînement combinant endurance et musculation sont incommensurables et améliorent votre santé sur du long terme. L’objectif ultime : ne pas diminuer sa qualité de vie en prenant de l’âge. Alors persévérez !

***

NOTEZ CET ARTICLE

RUNBASE Berlin Team La RUNBASE Berlin offre aux runners des conseils d'entraînement, de nutrition et de santé. Son objectif : permettre à chacun de devenir la meilleure version de lui-même. Consultez tous les articles de RUNBASE Berlin Team »