3 alternatives à la course à pied pour améliorer son endurance + 5 conseils

Un cycliste à vive allure dans la forêt

Il existe plusieurs façons d’améliorer son endurance en course à pied sans forcément courir. Nous vous proposons ici des alternatives au running pour plus d’endurance. Ces entraînements à faible impact au sol soulageront vos articulations.

3 activités physiques qui ménagent les articulations

Les impacts au sol en course à pied sont astreignants pour vos genoux et vos hanches. Existe-t-il des alternatives pour améliorer son endurance et ainsi courir plus longtemps et plus vite sans devoir courir pendant des heures ? Eh bien, oui ! Voici 3 pratiques sportives qui vous permettront d’améliorer votre endurance sans courir plus.

1. Course en eaux profondes

Si vous avez une piscine et une ceinture flottante à votre disposition, rien de mieux que la course en eaux profondes pour faire monter son cardio tout en soulageant ses articulations. Une étude en physiologie montre que les athlètes pratiquant la course en eaux profondes pendant 6 semaines atteignent leur niveau de performance aérobique. (1) C’est aussi une excellente façon de garder la forme après une blessure et permet une convalescence active.

2. Les Dance Workouts

Une jeune femme fait un dance workout

Vous manque-t-il un peu de joie de vivre ces derniers jours ? Que diriez-vous d’un dance workout ? Danser redonne la pêche et permet de combiner entraînement cardio et musculation tout en travaillant votre sens du rythme. Des études ont également montré que la danse améliore l’équilibre et la mémoire, ce qui devient très avantageux pour les personnes d’un âge avancé.(2)

3. Le vélo

Une autre pratique sportive sans impact : le vélo ! En pédalant à la bonne intensité vous travaillez votre cardio. C’est une occasion parfaite pour découvrir de nouveaux endroits tout en faisant travailler d’autres muscles que ceux utilisés généralement en course à pied.

Un cycliste sportif dans la nature

5 conseils pour optimiser votre Entraînement

Voici 5 conseils pour vous aider à optimiser votre entraînement :

1. Raccourcissez vos pauses pendant vos entraînements

Les entraînements au poids du corps renforcent la musculature. Surpassez-vous désormais en raccourcissant la longueur de vos pauses et stimulez ainsi profondément votre système cardiovasculaire ! Essayez un entraînement de l’appli adidas Training et voyez si vous pouvez réduire vos pauses de quelques secondes pour faire monter votre fréquence cardiaque.

2. Variez

Auparavant, les athlètes avaient l’habitude de s’entraîner pour de longues courses en courant, courant et…courant ! Des recherches sur la performance sportive ont cependant montré qu’ajouter de la variété à sa routine d’entraînement réduit non seulement le risque de blessures, mais peut aussi parer à l’ennui. Essayez donc les entraînements listés ci-dessus et ensuite du yoga pour runners. Le yoga ne vous branche pas ? Pourquoi ne pas essayer la marche rapide ? Trouvez une pratique sportive qui vous parle.

3. Ajustez votre alimentation

N’oubliez pas de veiller à une bonne alimentation ! Pour avoir un corps en pleine forme, il faut lui fournir le bon carburant. L’énergie nécessaire à un entraînement d’endurance, quel qu’il soit, provient des macronutriments, particulièrement des glucides. Réduisez votre consommation de sucres raffinés et assurez-vous de choisir des graisses saines et des protéines maigres. Donnez à votre corps ce dont il a besoin au bon moment.

Un plat équilibré

4. Améliorez la qualité de votre sommeil

Bien souvent sous-estimé, le sommeil fait partie intégrante de notre santé physique et mentale. Vous connaissez sans doute les principes de base : pas d’écrans dans la chambre à coucher, pas d’entraînements tard le soir, se coucher avant minuit. Il est essentiel de mettre la priorité sur votre sommeil et de changer vos mauvaises habitudes avant de développer un trouble chronique. Saviez-vous qu’un manque de sommeil sur du long terme peut provoquer du diabète, de l’obésité et des maladies cardiaques ? En plus de contribuer à notre santé et longévité, les bonnes habitudes de sommeil améliorent notre bien-être et augmentent notre endurance lors de la pratique sportive.

5. Du cardio À allure constante

Les entraînements d’endurance sont d’habitude à allure constante : sur un tapis roulant, un vélo elliptique ou une course sur route en maintenant une intensité modérée tout du long. Mais depuis l’apparition des entraînements HIIT, Tabata et autres entraînements par intervalles, de meilleurs résultats en un temps très court se sont fait sentir. Est-ce que cela veut dire qu’il faut abandonner les entraînements à allure constante ? Pas nécessairement ! Cela va dépendre de vos objectifs. Oui, il existe certainement de nombreux bénéfices aux entraînements à haute intensité tels qu’un taux élevé de calories brûlées. Mais si votre objectif est d’avoir moins de stress et de calmer le tourbillon de pensées interminables dans votre tête, les entraînements à allure constante peuvent amener un élément méditatif à votre routine d’entraînement, ce qui vous aidera à calmer vos nerfs et à améliorer votre sommeil.

Conclusion

Courir plus vite ou plus longtemps n’est pas la seule façon d’améliorer vos performances de course. Des pratiques sportives à faible impact au sol peuvent augmenter considérablement votre endurance, particulièrement si vous les combinez avec les éléments listés ci-dessus. Prêt pour un peu de variété et pour donner du repos à vos articulations ? Alors c’est parti, enfourchez votre vélo ou sautez dans une piscine pour essayer la course en eaux profondes ! 

***

NOTEZ CET ARTICLE

Emily Lemon Avec une formation en traduction et littérature, Emily se définit comme citoyenne du monde et souhaite favoriser la communication entre les différentes cultures. Consultez tous les articles de Emily Lemon »