Bière et sport font-ils bon ménage ?

Young fit man doing bench press with a beer barrel.

Vous connaissez certainement cette sensation. Cette envie d’une bière bien fraîche après le sport. Pour certains, boire une bière après l’entraînement est tout aussi naturel que l’amen à la fin d’une prière. C’est en effet une boisson riche en électrolytes donc optimale après le sport non ? Mais la bière peut-elle vraiment remplacer les boissons sportives traditionnelles ?

Deux verres de bière en train de trinquer

L’alcool n’améliore en aucun cas les performances, au contraire !

En règle générale, les boissons alcoolisées n’ont pas leur place avant ou après l’entraînement, en particulier lorsque vous voulez améliorer vos performances. Boire de l’alcool après un entraînement intense va avoir des effets très néfastes sur votre organisme :

  • L’alcool accélère considérablement la déshydratation. Notre besoin d’uriner augmente et en plus des liquides, nous allons également perdre de précieux sels minéraux. Cela augmente le risque de déshydratation et favorise les crampes.
  • Il ralentit aussi le ravitaillement des réserves de glycogène (réserves de glucides). La reconstitution des réserves d’énergie est pourtant un des processus de régénération les plus importants après un effort corporel intensif.
  • Le rythme de votre sommeil et sa qualité vont également en souffrir. Or, le sommeil est déterminant pour une amélioration des performances sportives. C’est également au cours de la nuit que les principaux processus de régénération du corps ont lieu.
  • Il affaiblit le système immunitaire car il va augmenter la sécrétion de l’hormone du stress, le cortisol et ralentir la fabrication des hormones de croissance.

Alors plus aucun doute : si vous voulez améliorer vos performances, une boisson alcoolisée après l’entraînement n’est pas une bonne idée. Mais qu’en est-il de la bière sans alcool ?

Homme qui court dans un tunnel

3 raisons qui font de la bière sans alcool une boisson sportive idéale :

1. La bière sans alcool est isotonique

La plupart des bières sans alcool sont isotoniques, c’est à dire qu’elles présentent la même pression osmotique et renferment la même quantité de glucides, d’eau et de sodium que le sang. Cela va favoriser l’assimilation au niveau intestinal de l’ensemble de ses constituants, donc une meilleure digestion. De plus, une boisson isotonique aide à maintenir l’hydratation de l’organisme et facilite l’absorption d’eau pendant la pratique sportive.

2. Oui, c’est vrai, c’est une boisson riche en électrolytes

Lorsque notre organisme transpire, il perd de précieux électrolytes comme le magnésium, le potassium, le sodium et le calcium. Leur équilibre est important pour le bon fonctionnement des cellules, le maintien du pH et la transmissions des influx nerveux à travers les différents liquides et tissus dans l’organisme. La plupart des bières sans alcool contiennent non seulement des électrolytes, mais aussi de la vitamine B2 et B6, de l’acide pantothénique, de la niacine et des polyphénols (substances végétales secondaires) aux propriétés antioxydantes.

3. Elle a des effets positifs sur la santé des sportifs

Des chercheurs de la chaire consacrée à la médecine du sport préventive et de rééducation de l’université technique de Munich ont examiné 277 sujets trois semaines avant et deux semaines après le marathon de Munich. Un groupe a bu entre un et un litre et demi de bière blanche sans alcool par jour, tandis que l’autre groupe a reçu la même dose d’une boisson placebo. Ils sont arrivés à la conclusion que la bière blanche sans alcool avait des effets très positifs sur le système immunitaire et sur les inflammations.

Un homme athlétique qui fait des pompes

Conclusion : celui qui préfère boire une bière après l’entraînement à la place d’une boisson sportive traditionnelle peut le faire en toute tranquillité tant qu’il s’agit d’une bière sans alcool. Cette dernière est non seulement très désaltérante, mais c’est aussi une boisson isotonique, riche en électrolytes et en précieuses vitamines. C’est donc une boisson sportive idéale qui va fournir à votre corps les minéraux dont il a besoin pour récupérer après l’effort.

Même les sportifs professionnels comme le triathlète Andreas Dreitz profitent des effets positifs de la bière sans alcool : “ Pendant l’entraînement ou une compétition, j’essaie de donner le maximum de moi-même et de constamment améliorer mes performances. En récompense et pour me désaltérer après l’effort, je m’accorde souvent une bonne ERDINGER sans alcool. C’est pour moi une très bonne alternative isotonique et faible en calories par rapport aux autres boissons sportives sucrées que je bois pendant l’entraînement. “

Alors à la vôtre 🙂

***

NOTEZ CET ARTICLE

Herwig Natmessnig En tant qu’ancien athlète professionnel (rafting), Herwig n’aspire qu’au fitness et à la santé. Que ce soit pour une compétition ou juste pour le plaisir, il est toujours partant pour un challenge. Consultez tous les articles de Herwig Natmessnig »

Leave a Reply