Bonnes et mauvaises calories : quelles différences ?

Une pizza, une salade, des frites...

Que vous vouliez maigrir, grossir ou maintenir votre poids, votre apport en calories est déterminant. Mais toutes les calories se valent-elles ? Les bonnes calories existent-elles vraiment ?

Une calorie – qu’est-ce que c’est ?

Une calorie est une unité de mesure qui détermine la quantité de chaleur dégagée dans un aliment pendant sa combustion. On exprime la valeur énergétique des lipides, protéines et glucides en kilocalories (kcal), de même que l’apport calorique journalier. Notre corps a besoin de l’énergie des 3 macronutriments pour fonctionner correctement.

L’apport en calories est déterminant

La formule est simple : si vous consommez moins de calories que vous n’en brûlez, vous perdrez du poids. Pour perdre 1 kg de graisses, vous devez brûler environ 7 000 kcal. Si vous en consommez plus que vous n’en brûlez, vous gagnerez du poids. Et ce peu importe si vous absorbez les calories sous forme de lipides, protéines ou glucides. Leur répartition déterminera uniquement votre bien-être général ou si vous allez devoir lutter contre des fringales 2 heures après le repas.

Bonnes calories contre mauvaises calories

Imaginez un instant que vous ne vous alimentez que de sucre raffiné. Si votre consommation ne dépasse pas votre besoin calorique journalier, vous ne grossirez pas. Mais quelles en seront les conséquences ? Et bien vous allez souffrir d’une carence énorme en nutriments et votre corps ne pourra pas fonctionner normalement. En effet, le pur saccharose n’apporte aucun élément nutritif. Vous allez vous sentir mal, votre peau aura un aspect misérable et votre système immunitaire ne fonctionnera pas normalement.

N’oubliez pas : les aliments (sains) fournissent bien plus que des calories. Ils sont constitués de fibres, de vitamines et de minéraux. Ceux-ci déterminent votre satiété.

Comparons les calories de certains aliments et boissons :

Bonnes calories

Quelles sont donc les bonnes et les mauvaises calories ? Il existe quelques directives de base pour vous mettre sur la bonne voie. Commencez par modifier votre régime alimentaire en vous éloignant de l’alimentation “occidentale” standard, qui comprend beaucoup de viande, de graisse, de sucre et d’aliments transformés. Remplacez les produits d’origine animale – souvent riches en graisses saturées – par des aliments d’origine végétale. (1,2)

Si vous avez envie de faire un changement plus important, adoptez un régime végétalien et voyez comment vous vous sentez. Les aliments d’origine végétale regorgent de bonnes calories et de nutriments. Vous n’êtes certainement pas obligé de renoncer entièrement à la viande si cela ne vous convient pas. Essayez de mélanger de nouveaux aliments et de nouvelles recettes pour varier vos repas. Des études montrent qu’une alimentation complète riche en fruits, légumes, légumineuses, poisson et noix peut réduire le risque de maladies cardiovasculaires, d’inflammation et de dépression.

Mauvaises calories

Les mauvaises calories se retrouvent dans les aliments riches en sucres ou dans le fast-food. Et le principe s’inverse : ces aliments sont pauvres en nutriments et extrêmement riches en calories. Vous n’êtes rassasié que dans l’instant et souffrez de fringales juste après. Si vous désirez maintenir votre poids, vous devez réduire votre apport en mauvaises calories. Faites-vous plaisir uniquement de temps en temps avec ces “calories vides”.

Écoutez votre corps et soyez intuitif. Si vous avez envie de frites, allez-y. Ne vous punissez pas après coup. Soyez attentif aux différentes sensations que les différents aliments vous apportent et apprenez tout simplement à les distinguer. Si vous y arrivez, vous commencerez à préférer une poignée d’amandes à une poignée de bonbons.

***

NOTEZ CET ARTICLE

Julia Denner Julia, diététicienne, encourage les autres à manger sainement et de manière plus équilibrée. Elle adore cuisiner, faire des activités en plein air, du yoga et de la musculation. Consultez tous les articles de Julia Denner