Comment vous habiller pour courir en hiver ?

un homme court en hiver avec le bon équipement de running

À moins que vous n’habitiez dans l’hémisphère sud où les saisons sont inversées, il y a peu de chance que vous vous réjouissiez de l’arrivée de l’hiver, et surtout de vous entraîner dans le froid et la grisaille.

Dans les semaines et les mois à venir – surtout lorsqu’il y a de la neige et qu’il fait un froid glacial – vous aurez sans doute du mal à sortir et braver les éléments pour aller courir. Mais avec une bonne dose de motivation, vous pouvez le faire ! Et puis  il y a aussi des avantages à courir quand il fait froid :

  • Vous vous sentez souvent fatigué.e, vous avez tendance à avoir un petit coup de blues hivernal ? En faisant du sport et en profitant de la lumière du jour vous boosterez votre énergie.
  • Évitez de faire une pause en hiver et vous resterez en forme toute l’année. En plus, si vous arrêtez, il va falloir faire un gros effort pour reprendre sport et l’entraînement au printemps.
  • Vous renforcez votre système immunitaire.
  • Rien de tel pour l’estime de soi que de terminer votre entraînement malgré le mauvais temps : grâce à vos efforts, soyez fier.e de vous !

Pour certains coureurs, il n’y a pas de mauvais temps, seulement des vêtements de sport inadaptés. Pour faciliter votre entraînement malgré le froid, la neige ou la glace, nous avons rassemblé dans cet article des conseils sur les équipements et accessoires qui vous permettront de continuer à courir en hiver.

courir en hiver : comment vous habiller

La meilleure solution pour continuer à courir en hiver, c’est de superposer 2 à 3 couches de vêtements, en fonction de la température. C’est la technique de “ l’oignon ”. La première couche assure la respirabilité. Privilégiez des sous-vêtements techniques, à la fois chauds et respirants. Ils permettent d’évacuer plus facilement la transpiration et d’éviter ainsi que l’humidité – et donc le froid – ne vous collent à la peau. La deuxième couche de votre équipement est en charge de l’isolation thermique et permet de réguler chaleur de votre corps (par exemple avec un t-shirt en polaire stretch). La troisième couche assure l’imperméabilité et vous protège contre le vent, la pluie…, par exemple avec un coupe-vent ou une veste imperméable mais respirante en Gore Tex.

Les bonnes chaussures de course pour l’hiver

En hiver, pour courir sur les surfaces généralement humides et glissantes, il vaut mieux prévoir des chaussures de course avec une semelle bien adhérente (crantée), comme une chaussure de trail running. Veillez à ce que la tige (la partie supérieure de la chaussure qui protège le dessus du pied) soit à la fois respirante et déperlante (l’eau ne pénètre pas) afin de garder vos pieds au sec. Pensez aussi à porter des chaussettes de running, qui seront très respirantes, maintiendront bien pied calé dans la chaussure et vous aideront à garder vos tendons d’Achille et vos mollets au chaud.

Woman in warm Adidas clothes outdoors preparing for running in winter

Garder la tête et les mains au chaud

Si le vent est particulièrement fort et / ou les températures particulièrement basses, le port d’un bonnet ou d’un bandeau de course est plus que recommandé. Des gants de course adaptés garderont vos mains au chaud. Ainsi, vous éviterez une déperdition excessive de chaleur corporelle.

Notre conseil :

Votre corps produit davantage de chaleur lorsque vos muscles sont activés. Donc, veillez à choisir des vêtements de running adaptés. Il est normal que les premières minutes de votre entraînement soient un peu “ fraîches ”. Mais ainsi, vous n’aurez pas à vous soucier d’être trop habillé.e pour la suite de votre run et surtout vous éviterez de surchauffer et de dégouliner de sueur.

Ne faites pas l’impasse sur l’échauffement

Quand le temps est particulièrement désagréable dehors, échauffez-vous à la maison. Les jumping jacks ou des montée de genou sont de bon exercices. Mais n’exagérez pas trop non plus, pour ne pas être en nage lorsque vous commencer à courir.

Le froid n’aura pas beaucoup de prise sur vous si vous vous échauffez avant de courir.

Close-up of a warm terrex shoe

Êtes-vous dans le vent ?

Si en plus du froid vous devez aussi affronter le vent, dans la mesure du possible adaptez votre parcours de running. Commencez à courir de préférence face au vent et finissez avec le vent dans le dos. De cette façon, vous évitez d’avoir trop froid à la fin de votre course.

Courir quand il fait sombre

Si vous préférez courir tôt le matin ou le soir en hiver, pour votre sécurité, veillez à porter un équipement adapté qui vous permettra d’être vu. Outre les lampes frontales, il existe une multitude d’accessoires avec des bandes réfléchissantes (vestes, gilets, brassards, clips pour vos baskets, gants, bonnets…) que vous devriez absolument porter pour courir dans l’obscurité.

Courir en groupe et rester motivé

Et si vous courriez avec des amis ? Cela vous aidera à rester motivé.e pour braver le froid et rendra aussi votre séance d’entraînement plus amusante.

Attention ! En raison du Covid, il se peut que vous ne soyez pas autorisé à courir avec d’autres personnes. Nous vous invitons à respecter les consignes sanitaires en vigueur dans votre pays / région.

Woman doing stretching outdoors in the winter time

Attention à la phase de récupération

Dès que vous avez fini de courir, mettez-vous au chaud, prenez une douche ou mettez des vêtements chauds et secs. Si votre tenue de running est suffisamment chaude, vous pouvez faire vos étirements dehors sans risque de prendre froid.

Même si cela n’est pas aussi visible qu’en été, vous perdez aussi beaucoup de liquides et vous vous déshydratez en courant dans le froid. Veillez donc à boire beaucoup d’eau après votre course.

Astuces pour vos baskets :

Ne mettez jamais vos chaussures de course à sécher directement sur le radiateur. La forte chaleur rend le matériau des chaussures rigide et cassant, ce qui réduit leur longévité. Remplissez plutôt vos chaussures de papier journal et placez-les dans une pièce sèche, chauffée et bien ventilée. Au bout d’une heure environ, enlevez le papier journal humide et recommencez l’opération.

Nous espérons que grâce à cet article vous serez un peu plus motivé.e pour courir et affronter le froid de l’hiver. Avec le bon équipement de course vous pourrez faire face sans problèmes aux intempéries !

***

 

NOTEZ CET ARTICLE

Herwig Natmessnig Herwig est un ancien champion en canoë-kayak slalom, passionné de fitness et de santé. Que ce soit pour une compétition ou juste pour le plaisir, il est toujours partant pour un nouveau challenge ! Consultez tous les articles de Herwig Natmessnig »