Courir le matin ou le soir ?

Une runner se prépare à courir

Contrairement à la croyance populaire, tous les coureurs ne sont pas des lève-tôt. Si l’idée de vous réveiller à 6 heures du matin pour aller courir vous donne plutôt envie d’appuyer sur la touche “snooze” de votre réveil, nous comprenons ! Et ce n’est pas grave ! 

Courir la nuit est un excellent moyen de décompresser, de prendre de bonnes habitudes le soir et de s’assurer une bonne nuit de sommeil. Mais il y a quelques risques dont vous devez être conscient, surtout si vous courez après la tombée de la nuit. Suivez ces conseils pour rester en sécurité et profiter de la course nocturne. 

8 règles de sécurité pour les runners qui courent de nuit

1. Portez des vêtements réfléchissants

Nous n’insisterons jamais assez sur ce point : si vous courez la nuit et que vous prévoyez de courir le long des routes, vous devez porter des vêtements réfléchissants ou une lampe frontale (de préférence les deux) afin d’être visible pour les véhicules venant en sens inverse. Les voitures n’empruntent pas les routes la nuit sans lumière : vous ne le devriez pas non plus ! 

Il existe une multitude de produits tels que des gilets, des vestes, des chaussures et des lampes frontales réfléchissants pour vous aider à courir en toute sécurité sur les routes. Si vous courez la nuit, il est temps d’investir ! 

2. Courez face à la circulation

Un autre conseil lié à la circulation routière : dans la mesure du possible, courez en sens inverse de la circulation automobile c’est-à-dire avec les voitures qui se dirigent vers vous, et non celles qui arrivent par derrière. Cela vous permettra de voir les véhicules qui arrivent de loin et de vous déplacer sur le côté si nécessaire. Les voitures arrivant par l’arrière font un écart très rapide, ce qui vous laisse, ainsi qu’au conducteur, moins de temps pour réagir si vous devez changer de trajectoire. 

3. Suivez les règles de circulation

Ce n’est pas le moment de traverser la route n’importe où. Lorsque vous courez dans des zones à fort trafic la nuit, soyez hypervigilant quant au respect des règles générales de circulation. Arrêtez-vous aux panneaux d’arrêt et attendez les feux verts. Il s’agit d’une habitude importante à prendre, qui peut vous éviter un accident lorsque vous êtes à fond dans votre course et que vous perdez votre concentration.

4. Restez sur des chemins bien éclairés et bien fréquentés

Malheureusement, courir la nuit peut présenter des dangers pour tout le monde, mais surtout pour les femmes qui courent un risque disproportionné de violence sexiste. Même s’il n’est pas toujours possible de contrôler ces risques, il est de notre devoir à tous de veiller sur la sécurité des autres. Choisir des itinéraires bien éclairés et où de nombreux autres coureurs sont présents peut vous aider à rester en sécurité lorsque vous courez après la tombée de la nuit.

Secourir un runner en danger

Il est de notre devoir à tous de veiller à la sécurité des autres. Utilisez ces conseils de Righ To Be, un mouvement mondial visant à mettre fin au harcèlement et à la violence sous toutes leurs formes, pour dénoncer le harcèlement de rue lorsque vous en êtes témoin. Donnez-vous les moyens d’agir dès maintenant et soyez prêt à soutenir un autre coureur si le besoin s’en fait sentir.

Visage d'une runner déterminée

5. Courez avec un ami

Essayez d’emmener un camarade pour votre jogging du soir ! L’union fait la force :). Vous serez plus visible pour les voitures et si vous vous blessez, vous aurez quelqu’un avec vous qui pourra vous aider à rentrer chez vous en toute sécurité. 

De nombreuses villes ont des groupes de course à pied qui se réunissent le soir. Non seulement vous serez plus en sécurité, mais vous aurez également l’avantage de courir avec une communauté qui vous aidera à rester motivé.

6. Gardez les oreilles ouvertes

Même si la musique motive pour courir, avoir des écouteurs vous empêche de rester vigilant⸱e et d’entendre si quelqu’un s’approche. Avoir l’oreille tendue permet à votre cerveau de capter les bruits inhabituels, que ce soit une personne, un animal agressif ou un véhicule inattendu.

7. Emportez votre téléphone

Même si il existe de nombreux accessoires connectés qui sont compatibles avec adidas Running, emmenez votre téléphone avec vous si la nuit tombe et que vous ne vous sentez pas en sécurité pour quelque raison que ce soit. Si vous avez des soucis, vous pourrez téléphoner ou aider quelqu’un en danger.

Emportez votre téléphone pendant votre run

8. Utilisez la fonction en direct de l’appli adidas Running

Connectez-vous à des amis dans l’appli adidas Running et utilisez la fonction de suivi en direct pour permettre aux autres de voir où vous êtes. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec une certaine route en particulier, informez quelqu’un qui pourra garder un œil sur votre tracé GPS et prévoir votre arrivée chez vous.

Qu’en pensent nos abonnés ?

Nous avons demandé à nos abonnés Instagram de partager leur avis concernant la sécurité en course à pied. Voici ce que nous avons appris : 64.7% des 1000 participants à notre sondage se sont déjà senti menacés pendant une course. La préoccupation numéro 1 était les chiens, les véhicules et être attaqué, harcelé ou sifflé par les hommes.

Courir ne demande quasiment aucun équipement et procure tellement de plaisir ! Toute personne ayant la volonté et la capacité physique pour courir devrait être en mesure de le faire en toute sécurité. Gardez vos yeux et vos oreilles ouvertes et faites attention à vous !

***

 

NOTEZ CET ARTICLE

Emily Lemon Avec une formation en traduction et littérature, Emily se définit comme citoyenne du monde et souhaite favoriser la communication entre les différentes cultures. Consultez tous les articles de Emily Lemon »