Attention : 15 erreurs fréquentes à vélo

Une cycliste près de son vélo

Nous avons tous fait au moins l’une de ces erreurs à vélo ! Certains cyclistes sont juste maladroits, ont toujours un pneu crevé, sont surentraînés ou commettent les erreurs fréquentes de débutants. 

Nos conseils vous aideront à éviter les 15 erreurs les plus fréquentes à vélo. Vous ne serez pas un pro du jour au lendemain mais ces explications vous éviteront bien des frustrations. 

Important :

Assurez-vous que votre vélo soit bien réglé pour rouler en toute sécurité. Si vous avez un doute, demandez de l’aide à un professionnel.

Erreur 1 : vous ne portez pas de casque

Avez-vous déjà vu un cycliste, le casque accroché au guidon ? Ça n’a pas beaucoup de sens, n’est-ce pas ? Ne faites jamais l’erreur de rouler sans votre casque, peu importe la distance que vous parcourez, si petite soit elle.

Un cycliste qui met son casque

Erreur 2 : votre selle est trop haute ou trop basse

La hauteur de votre selle est très importante. Suivez ces instructions pour la fixer correctement :

  1. Tenez votre vélo droit.
  2. Placez-vous debout, à côté de votre vélo, regard orienté vers l’avant du vélo.
  3. La selle se trouve à quelle hauteur ? Idéalement, elle devrait être à la hauteur de la crête de vos hanches. Si ce n’est pas le cas, prenez le temps de la remettre à niveau. Elle ne devrait pas non plus être penchée vers l’avant, ni vers l’arrière mais en position neutre.
  4. La position de la selle doit être confortable. Si vous achetez votre vélo en magasin, laissez les vendeurs vous aider.

Erreur 3 : le guidon est trop haut ou trop bas

Assurez-vous d’ajuster d’abord la selle puis le guidon. Si vous êtes débutant, la différence entre la selle et le guidon ne sera que de 1 à 2 cm. Après quelques tours, vous serez habitué à cette position. Vous pouvez ensuite descendre le guidon encore un peu plus bas.

Un cycliste sans casque qui change les vitesses

Erreur 4 : vous portez les mauvais vêtements

Un tour de vélo plaisant nécessite des vêtements de qualité : des shorts de vélo bien rembourrés et un tee-shirt spécial pour vélo qui facilite l’évacuation de la transpiration.

Voir la collection adidas

Erreur 5 : vous n’avez pas le bon vélo

Un vélo pour débutant n’a pas besoin d’être léger ou d’avoir plein d’accessoires. Il a simplement besoin d’être adapté à votre corps et à vos besoins. Choisissez un vélo qui vous donnera envie de rouler plus. Pas besoin d’avoir le meilleur vélo de sa catégorie.

Erreur 6 : vous ne portez pas de lunettes de soleil spéciales pour vélo

Des lunettes de bonne qualité ne protègent pas seulement vos yeux des rayons UV, elles évitent à vos yeux de couler comme par exemple lorsque vous êtes en descente rapide. De plus, elles évitent aux insectes et à la poussière d’arriver dans vos yeux.

Le saviez-vous ?

Des lunettes de soleil spéciales pour vélo vous protégeront aussi en cas de chute. Les verres sont incassables et protègent ainsi bien vos yeux.

Erreur 7 : vous roulez sans gants pour vélo

Les gants ne sont pas indispensables – à la différence du casque – mais ils sont sensés. Ils vous protégeront si vous tombez et vous aurez une meilleure prise sur votre guidon lorsque vous commencerez à transpirer.

Erreur 8 : vous en faites trop

Le vélo a de nombreux avantages. Mais comme dans tous les autres sports, tout est une question d’intensité. N’en faites pas trop surtout la première fois, trouvez votre rythme.

En faire trop signifie aussi surestimer ses capacités. Par exemple, faire du VTT sur une route trop technique peut amener à de sérieuses blessures. Planifier de faire plusieurs tours de montagne avant d’avoir l’endurance nécessaire peut aussi causer de sérieux dommages.

Erreur 9 : toucher des disques de frein chauds

Avez-vous déjà remarqué que les disques de vos freins font un drôle de bruit lorsque vous les utilisez longtemps ? Ce bruit est causé par la chaleur qui s’accumule sur le disque et l’étrier. Ne touchez jamais des jantes ou des disques de frein chauds après les avoir utilisés pendant un long moment au risque de vous brûler sérieusement.

Erreur 10 : ne pas manger assez

Vous planifiez de faire un très long tour de vélo. À mi-chemin, au milieu de nulle part, sous une chaleur torride, vous réalisez qu’avoir apporté juste un sandwich et une bouteille d’eau n’était pas suffisant. Vous paniquez et vous n’êtes plus sûr de pouvoir terminer le prochain kilomètre.

Si vous planifiez de rouler plus d’une heure, apportez un minimum de 40 g de glucides avec vous par heure d’activité physique. Planifiez de boire 500 ml d’eau par heure, ou plus si c’est une canicule et que vous transpirez beaucoup. Planifiez vos pauses à l’avance pour manger un snack et remplir vos bouteilles.

Lisez également cet article sur la bonne alimentation en course à pied.

Une cycliste s'hydrate

Erreur 11 : ne pas mettre de crème solaire

Être bronzé c’est bien joli, mais attention au cancer de la peau. Portez toujours de la crème solaire.

Erreur 12 : ne pas savoir comment changer un pneu

Il vous arrivera bien un jour de crever un pneu. Regardez plusieurs vidéos et essayez vous-même d’en changer un pour être prêt avant de partir à l’aventure. Apprenez à connaître vos outils comme votre pompe et ayez toujours avec vous une ou deux chambres à air. Si vous ne vous en servez pas, qui sait, peut-être que vous ferez le bonheur d’un autre cycliste en chemin !

Erreur 13 : rejoindre un groupe de cyclistes avant d’être prêt

Vous venez de regarder le Tour de France et les compétitions sportives au Japon. Vous êtes tellement inspiré que vous vous empressez de rejoindre un groupe de cyclistes près de chez vous. Attendez. Stop. 

Rouler à vive allure est une habileté. Savoir comment moduler sa vitesse et courir de façon prévisible est une nécessité lorsque l’on est en groupe. Faites tout d’abord connaissance du groupe, puis restez derrière le peloton les quelques premières fois puis, lorsque vous vous sentez en confiance et avez une certaine expérience, vous pouvez essayer de vous frayer un chemin dans la masse. 

Ces précautions sont à la fois pour vous et pour la sécurité du groupe.

Erreur 14 : ne pas changer les vitesses

Votre vélo a certainement au moins 20 vitesses. Utilisez-les. La plus petite vitesse à l’avant et la plus grande vitesse à l’arrière vous permettent de grimper les collines plus facilement. Si vous êtes en train de monter et que vous avez le sentiment de pédaler dans la boue, passez à la plus petite vitesse à l’avant et à la plus grande vitesse à l’arrière. Vous devriez avancer plus facilement.

Faites l’inverse pour les descentes (grande vitesse à l’avant, petite à l’arrière).

Erreur 15 : vous préoccuper de ce que les autres pensent 

Les automobilistes. Les autres cyclistes. Les marcheurs. Tout le monde a des aprioris concernant le cyclisme. Peut-être que vous êtes embarrassé de porter des vêtements de cyclistes moulants, de transpirer beaucoup ou de ne pas avoir le “bon vélo”. 

L’essentiel est de pédaler, d’être prudent et de prendre plaisir ! Alors…à vos vélos 🙂

***

NOTEZ CET ARTICLE

Gerhard Gulewicz Gerhard Gulewicz est un sportif de l'extrême, originaire d’Autriche. A trois reprises il prend part à la course cycliste d'ultrafond Race Across America (RAAM) se déroulant entre la côte ouest et la côte est des Etats-Unis. En 2014 il participe, aux côtés de deux autres athlètes de l'extrême, au documentaire " Attention - A Life in Extremes ” de Sascha Koellnreitner. Consultez tous les articles de Gerhard Gulewicz »