Le sommeil : infos insolites et conseils pratiques pour mieux dormir

A woman is sleeping

Les hérissons, les chauves-souris et les loirs nous montrent l’exemple : dès que la saison froide arrive, ils hibernent ! Parfois pendant des mois. De temps en temps, nous aimerions faire pareil, n’est-ce pas ? Nous emmitoufler et rester toute la journée au lit. Vous voulez en savoir un peu plus sur le comportement nocturne du genre humain ? Alors nous avons rassemblé pour vous quelques infos interessantes et des statistiques concernant notre sommeil.  

 

Couple endormi

Nous passons 1/3 de notre vie à dormir

Selon la commission économique et sociale allemande, nous passons en moyenne 32 ans de notre vie à dormir (en supposant que nous vivions 90 ans). Incroyable n’est-ce pas ?

Qui dort le plus longtemps ?

Selon une étude internationale réalisée par la Fondation nationale du sommeil, qui a interrogé des milliers de personnes aux USA, Canada, Mexico, Royaume-Uni, Japon et Allemagne sur leurs habitudes de sommeil, les japonais passent le moins de temps à dormir, avec à peine 6,5 heures par nuit . Les mexicains quant à eux dorment le plus longtemps avec 7 heures et 6 minutes par nuit.

Une fenêtre qui laisse entrer la lumière

Voici d’autres faits intéressants :

  • Les couples sans enfants dorment en moyenne 7 heures par nuit. Plus vous avez d’enfants, moins vous dormez.
  • Plus votre revenu est élevé, moins vous dormez.
  • Les 15-20 ans dorment le plus avec 7,5 heures par nuit.
  • Les personnes entre 41 et 50 ans dorment le moins. Malheureusement, ils sont aussi plus fréquemment de mauvaise humeur car d’autres études ont montré la corrélation entre le sommeil et la bonne humeur.
  • Une fois à la retraite, le temps de sommeil s’allonge

Les réseaux sociaux perturbent votre sommeil

Vous ne pouvez pas imaginer une vie sans smartphone ou réseaux sociaux ? Malheureusement une utilisation régulière de votre téléphone et des réseaux sociaux peut avoir un impact négatif sur votre sommeil. Une étude réalisée à l’Université de Pittsburgh et à l’Institut national de la santé a analysé l’influence des réseaux sociaux sur la qualité du sommeil des 19-32 ans. Les résultats ont montré que 30 % des 2 000 participants avaient des troubles du sommeil. Les plus actifs sur par exemple Facebook et Instagram avaient 3 fois plus de difficultés à s’endormir et à dormir que ceux qui n’utilisaient pas les réseaux sociaux.

Vous aimez un bon petit nid douillet ?

Dormir dans une chambre chaude et confortable en hiver peut diminuer la qualité de votre sommeil. Des études ont montré que la meilleure température de la chambre à coucher devrait être entre 16°C et 18°C. À cette température votre corps aura plus tendance à rester thermiquement neutre. Cela signifie que votre corps peut se refroidir par lui-même sans avoir besoin de suer. De même, vous n’avez pas besoin de frissonner pour produire de la chaleur si vous laissez la fenêtre ouverte toute la nuit par des températures glaciales. La meilleure chose à faire est d’aérer votre chambre à coucher pendant 10 minutes avant d’aller au lit.

Le sommeil et l’exercice vont de paire

Le sommeil et l’activité physique s’influencent à la fois en hiver comme en été. Votre performance sportive dépendra de la qualité et de la quantité de votre sommeil. De même, vous devriez faire attention à la variation diurne de la performance physique. Pour faire court : plus vous faites d’activités physiques mieux vous dormez ! Mais attention : le fait de s’entraîner intensément juste avant d’aller se coucher peut vous donner quelques difficultés à vous endormir.

Besoin de plus de sommeil en hiver

En théorie, les êtres humains ont besoin de dormir plus en hiver qu’en été. La raison de cette nécessité est l’obscurité. Elle pose surtout problème dans les pays nordiques comme en Norvège ou au Canada. Plus les jours sont courts et les nuits longues, plus nous produisons de mélatonine (hormone du sommeil). Cette hormone est produite par l’obscurité et régule notre sommeil quotidien et nos cycles veille-sommeil (ou rythme circadien). D’autre part, le sommeil ou la lumière du jour bloque cette production. Il existe désormais des compléments alimentaires qui contiennent de la mélatonine. Ils sont censés aider en cas de troubles du sommeil ou de décallage horaire.

Bon à savoir : absorber suffisamment de vitamine D en hiver n’est pas évident. Elle est synthétisée lorsque la peau est exposée à la lumière du soleil. À certaines latitudes (comme en Europe centrale), le soleil pointe rarement le bout de son nez en hiver. Si vous ne vous exposez pas suffisamment au soleil, vous commencerez à vous sentir fatigué et faible. La bonne nouvelle est qu’il suffit de 10 à 15 minutes par jour sous le soleil pour réapprovisionner ses réserves en vitamine D.

***

NOTEZ CET ARTICLE

adidas Runtastic Team Vous voulez perdre du poids, être plus actif au quotidien ou améliorer votre sommeil ? L'équipe de adidas Runtastic vous donne de précieux conseils et de l'inspiration pour atteindre vos objectifs. Consultez tous les articles de adidas Runtastic Team »

Leave a Reply