Que faire en cas de douleurs au tendon d’Achille

Woman in pain holding her calf.

Cela vous arrive de vous réveiller avec des douleurs dans le tendon d’Achille ? Ou peut être lorsque vous montez les escaliers ou débutez votre entraînement de course à pied ? Alors il se peut que, comme beaucoup de runners, vous souffriez de la tendinite d’Achille qui fait partie des blessures les plus fréquentes chez les coureurs avec le genou du coureur et la périostite tibiale.

Quelles en sont les causes ?

Il y a plusieurs facteurs qui peuvent conduire à une tendinite d’Achille. Le tendon d’Achille relie l’os du talon au muscle du mollet et sa fonction principale est la flexion plantaire du pied, un mouvement essentiel pour la prise d’appui et l’impulsion lors de la marche et de la course. Lorsque vous courez, votre tendon d’Achille doit supporter à chaque foulée de trois à cinq fois le poids votre corps. Le fait d’augmenter trop brutalement le volume de votre entraînement peut donc être à l’origine de douleurs de surmenage. Mais il se peut aussi que vos chaussures ne soient pas adaptées à votre pied ou trop rigides, que vous souffriez d’un mauvais alignement des hanches ou que vous ayez une foulée pronatrice (déroulement du pied vers l’intérieur). Une musculature des mollets raccourcie peut également avoir des effets négatifs sur le tendon d’Achille.

Femme qui souffre du mollet à l'entraînement.

Les symptômes

Un runner va généralement ressentir un désagréable tiraillement au niveau du tendon et la zone au dessus du talon sera aussi sensible au toucher. La plupart du temps, les douleurs se font réellement ressentir le lendemain matin et au début de votre entraînement. Elles vont ensuite s’apaiser pendant la course et s’accentuer une fois votre entraînement terminé ou le soir même.

Une douleur qui persiste pendant des semaines ou des mois peut conduire à une tendinite chronique du tendon. À ce stade, le tendon s’est généralement épaissi et va donc perdre en élasticité. Comme chaque étirement du tendon va occasionner des douleurs, le corps va réagir en durcissant et en raccourcissant la musculature du mollet. En faisant cela, le tendon va de nouveau s’étendre et le cycle des douleurs continue.

Apaiser les douleurs avec des exercices de musculation excentriques

Si votre tendon d’Achille vous fait souffrir depuis un certain temps, il est vivement conseillé de mettre votre entraînement en pause. Si vous continuez à courir en ignorant ces douleurs, vous risquez d’endommager sérieusement votre tendon, ce qui va vous empêcher de vous entraîner pendant plusieurs mois. En plus des méthodes de traitement habituelles contre les inflammations, il existe toute une série d’exercices de musculation excentriques (étirement ciblé du muscle pendant l’effort) qui vont vous aider à apaiser ou à venir à bout de ces douleurs.

Une étude publiée dans le British Journal of Sports Medicine veröffentlichte Studie a démontré les effets positifs de ce type d’entraînement : 26 patients souffrant de tendinite du tendon chronique ont été examinés. Soumis à un programme d’entraînement de 12 semaines, ils ont effectué deux fois par jour des exercices de renforcement excentriques pour la musculation du mollet. Le résultat : les douleurs ont complètement disparu dans la plupart des cas.

Mais attention : un entraînement de musculation excentrique n’est préconisé que si le tendon n’a pas subit de dommages trop importants.

Exercices de musculation excentriques

Le docteur suédois Hakan Alfredson a inventé un entraînement de musculation excentrique largement adopté dans la pratique clinique pour soigner les douleurs du tendon d’Achille. Il recommande de suivre un programme de 12 semaines avec 3 séries de 15 répétitions d’allongement du mollet deux fois par jour, une fois avec le genou pliée et l’autre avec le genou tendu afin d’atteindre toutes les parties de la musculature du mollet (muscles gastrocnémiens et muscle soléaire).

Position de départ :

Placez-vous debout avec l’avant du pied sur le bord d’une marche. Levez les talons et mettez-vous sur la pointe des pieds.

Exercices excentriques pour allonger les mollets

Comment effectuer le mouvement:

Soulevez une jambe et abaissez le talon de votre jambe d’appui lentement et de manière contrôlée le plus bas possible. Aidez-vous ensuite de votre autre jambe pour revenir dans la position de départ. Répétez le mouvement 15 fois et changez de jambe. Vous pouvez augmenter l’intensité de l’exercice en endossant un sac à dos avec des poids ou avec une haltère en main.

exercice excentriques pour allonger les mollets

exercice excentrique pour allonger les mollets

Important : n’essayez pas de faire ces exercices seul avant d’avoir été diagnostiqué par un médecin ou d’avoir reçu des instructions claires d’un orthopédiste ou d’un physiothérapeute.

En règle générale, une combinaison d’exercices d’étirement, de souplesse et de musculation est le meilleur moyen de prévenir la plupart des blessures les plus fréquentes liées à la course et de pouvoir courir plus longtemps sans douleur.

***

NOTEZ CET ARTICLE

Herwig Natmessnig En tant qu’ancien athlète professionnel (rafting), Herwig n’aspire qu’au fitness et à la santé. Que ce soit pour une compétition ou juste pour le plaisir, il est toujours partant pour un challenge. Consultez tous les articles de Herwig Natmessnig »

Leave a Reply