Les 10 principes de l’alimentation intuitive

un plat appétissant : découvrez l'alimentation intuitive

Imaginez un instant que vous n’ayez plus besoin de suivre un régime contraignant, ni de compter les calories pour atteindre votre poids rêvé ! Grâce aux principes de l’alimentation intuitive, vous avez le droit de manger tout ce dont vous avez envie, sans règles ni restrictions ! Vous apprenez simplement à écouter votre faim et à respecter vos signaux de satiété.

 

Qu’est-ce que l’alimentation intuitive ?

Manger de manière intuitive signifie écouter son corps et reconnaître les signaux de faim et de satiété. C’est pourquoi le terme d’estime de soi décrit bien cette façon de manger, mise au point en 1995 par deux nutritionnistes californiennes, Evelyn Tribole et Elyse Resch. 

En vérité, manger de façon intuitive est inné. Les jeunes enfants en sont le parfait exemple : ils mangent quand ils ont faim et arrêtent dès qu’ils se sentent rassasiés. La quantité qu’ils consomment varie chaque jour. Parfois, ils redemandent une deuxième portion et parfois quelques bouchées leur suffisent.

Une jeune femme fait du yoga, activité à l'écoute du corps

Nous arrêtons de manger de manière intuitive en prenant de l’âge. Enfant, nous avons appris à finir notre assiette ou à être sage si nous voulions un dessert. Nous avons également appris qu’il existait de “bons” et de “mauvais” aliments. Conséquence ? Lorsque nous mangeons de “bons” aliments, nous sommes fiers de nous. Par contre, lorsque nous mangeons de “mauvais” aliments, notre conscience en prend un coup. L’objectif d’une alimentation intuitive est donc de changer notre rapport à la nourriture. Ce changement peut prendre du temps.

L’alimentation intuitive n’est pas un régime, bien au contraire ! Vous n’avez besoin de compter ni les calories, ni les macronutriments et il n’existe aucun plan nutritionnel. Tous les aliments sont autorisés. En suivant votre ressenti, vous apprenez à reconnaître les signaux que votre corps vous envoie. Vous mangez lorsque vous avez faim et vous arrêtez lorsque vous êtes rassasié. Vous prenez alors plus conscience de ce dont votre corps a besoin. Cela peut-être une salade mais aussi un bout de gâteau au chocolat. Tout est permis !

Avantages d’une alimentation intuitive

Il existe désormais plus de 100 études qui démontrent les avantages d’une alimentation intuitive. En voici quelques-uns :

  • plus grande confiance en soi
  • meilleure image corporelle
  • meilleur bien-être
  • effets positifs sur la santé mentale
  • moins de troubles alimentaires
  • taux plus élevé de bon cholestérol (HDL)
  • taux plus faible de triglycéride

Apprenez à écouter votre corps

Vous avez compté vos calories au moyen d’une appli pendant des années ? Ou bien essayé de nombreux régimes ? Il se peut que vous soyez alors bousculé lorsque tout est permis… Essayez de vous concentrer sur ce dont votre corps a besoin à l’instant même. Vous aurez besoin d’un peu d’entraînement pour reconnaître les signaux.

Les 10 principes de l’alimentation intuitive

Evelyn Tribole et Elyse Resch expliquent dans leur livre Intuitive Eating: A Revolutionary Program that Works, les 10 principes de l’alimentation intuitive qui mènent à une meilleure estime de soi.

1. Mettez de côté le concept de régime

Les régimes sont souvent voués à l’échec et ne sont pas des solutions à long terme lorsqu’il s’agit de vouloir atteindre son poids idéal. Au contraire, la plupart du temps, ils mènent à une prise de poids supplémentaire, des fringales et pour couronner le tout, un sentiment de culpabilité lorsque vous n’atteignez pas le résultat espéré. (1) Manger de manière intuitive n’a rien à voir avec un régime.

2. Écoutez vos signaux de faim

La faim n’est pas un ennemi. C’est une façon naturelle pour le corps de se protéger. Vous avez peut-être déjà lu sur les réseaux sociaux ou autres plateformes qu’un grand verre d’eau atténue ou supprime la faim. Oubliez ce conseil ! Mangez lorsque vous avez faim, peu importe si votre dernier en-cas date d’une ou 4 heures.

Voici les signaux de faim typiques :

  • Gargouillements
  • Fatigue
  • Tremblements
  • Perte de concentration
  • Agitation
  • Sautes d’humeur

3. Faire la paix avec la nourriture

Arrêtez de catégoriser les aliments en “bons” ou “mauvais”. Tout est permis ! Manger avec intuition signifie manger tout ce qui vous fait plaisir. Prêtez attention au goût des aliments et à vos sensations après le repas.

Posez-vous ces questions :

  1. Est-ce bon ? 
  2. Est-ce que je suis rassasié ?
  3. Comment je me sens après le repas ?

Vous verrez : manger de manière intuitive vous paraîtra bien plus simple !

Même un bol de chips est autorisé dans l'alimentation intuitive

4. Cessez de vous culpabiliseR

Voici un aspect très important de l’alimentation intuitive. Il est temps de stopper le processus qui vous donne bonne ou mauvaise conscience en fonction des aliments que vous choisissez. Arrêtez de vous culpabiliser si vous mangez un paquet de chips.

5. Découvrez les facteurs de satisfaction

Nous ne mangeons pas seulement pour être rassasié, mais aussi par plaisir, pour ressentir de la joie. Prenez donc le temps de manger, au calme, avec tous vos sens en alerte.

6. Respectez les signaux de satiété

Apprenez à reconnaître les signaux de votre corps, lorsque vous avez assez mangé. Si vous mangez lentement et calmement, vous remarquerez bien vite quand c’est assez. Et si vous n’avez pas fini votre assiette ? Cela ne fait rien, gardez le reste pour le lendemain plutôt que de vous forcer à finir.

Voici les signaux de satiété les plus courants : 

  • Sensation agréable de plénitude
  • Diminution des signaux de faim
  • Diminution de l’appétit
  • Fatigue

7. Apaisez votre faim émotionnelle

Vous êtes stressé ou fatigué et vous allez vous jeter sur du chocolat ? La tristesse, la peur, la colère ou encore la solitude sont des émotions légitimes. La nourriture est alors bien souvent utilisée pour se sentir mieux.(2) Mais n’oubliez pas : elle ne réglera pas vos problèmes. Trouvez d’autres moyens pour faire face à vos émotions : une longue promenade, une session de Yoga, un coup de fil à un ami ou bien quelques lignes dans votre journal de pleine conscience ! Tous les moyens sont bons pour vous aider à vous sentir mieux.

8. Apprenez à accepter votre corps

Souvenez-vous : vous êtes unique et sans pareil ! Acceptez votre corps et soyez fier de vous !  C’est le principe le plus important de l’alimentation intuitive.

9. Faites de l’exercice

Plutôt que de penser au sport qui brûle le plus de calories, pensez au sport qui vous procure le plus de plaisir et de bien-être. Peu importe s’il s’agit de la course à pied, de la danse, du vélo ou d’un entraînement au poids du corps. Ca vous plaît ? Continuez !

Un jeune homme s'entraîne à l'air frais revitalisant son corps

10. Prenez soin de votre santé

Choisissez des aliments qui favorisent votre santé, que vous aimez et qui vous aident à vous sentir bien. Vous n’avez pas besoin de manger sainement tout le temps pour être en bonne santé. Et aucun aliment spécifique ne vous fera tomber malade du jour au lendemain. L’essentiel est de progresser !

Conclusion

L’alimentation intuitive n’est ni un régime ni un plan nutritionnel. Elle proscrit la mauvaise conscience et les règles contraignantes. C’est un retour aux sources ! En effet, vous connaissez votre corps mieux que quiconque et par conséquent vous êtes la personne la mieux placée pour savoir ce dont votre corps a besoin. Êtes-vous prêt à mettre de côté tous les régimes et à redécouvrir votre corps ?

***

 

NOTEZ CET ARTICLE

Julia Denner Comme diététicienne, Julia encourage les autres à manger sainement et de manière plus équilibrée. Elle adore cuisiner, faire des activités en plein air, du yoga et de la musculation. Consultez tous les articles de Julia Denner »