Vous n’arrivez pas à maigrir en courant ? 6 raisons qui l’expliquent

A woman running in the city

Admettons-le ou pas… l’une des raisons pour lesquelles nous courons tous est de garder la ligne. Et ainsi rester en bonne santé et vivre une vie longue et heureuse. La course à pied n’est pas toujours l’activité physique la plus agréable mais sans aucun doute l’une des plus efficaces. Et entre nous… n’apprécions-nous pas ainsi un peu plus toutes ces petites douceurs, sans avoir mauvaise conscience ?

Dans cet article, nous allons dévoiler les raisons pour lesquelles vous ne perdez peut-être pas de poids aussi rapidement que vous l’espériez, ou bien même en prenez alors que vous commencez à courir plus souvent.

En étant plus conscient de ce que vous consommez, vous pouvez maintenir un poids qui vous met à l’aise et vous satisfait, sans restrictions. Courir, c’est difficile, nous le savons tous. Mais nous voulons vous aider à obtenir des résultats et que vos efforts en valent la peine.

Beaucoup de coureurs diront que leur objectif principal n’est pas la perte de poids mais la performance en compétition. Cela devrait être en effet un objectif premier. Cependant, la plupart des coureurs citent le maintien de leur poids comme raison majeure.

Deux personnes qui courent

Vous vous demandez sûrement : que puis-je faire pour accélérer la perte de poids ?

Malheureusement, parfois, lorsque les coureurs commencent à s’entraîner sérieusement, ils finissent par prendre du poids, ce qui peut-être particulièrement frustrant pour les débutants (pas étonnant que beaucoup d’entre eux abandonnent !).

Si vous comprenez la logique derrière la prise de poids initiale et les raisons pratiques du pourquoi cela arrive, vous pouvez rester positif vis à vis de votre entraînement. Vous pouvez être confiant que ces gains contribuent à long terme à améliorer votre niveau de fitness général et votre temps de course.

La course à pied n’implique pas forcément une perte de poids : 6 raisons

1. La balance est trompeuse

Si la balance était une personne, elle serait considérée comme une menteuse. Une balance ne fournit que des chiffres, votre poids absolu. Celui-ci n’est pas toujours révélateur de ce qui se passe dans votre corps.

Buvez un gallon d’eau et vous pesez 3,8 kg de plus.

Cet exemple, certes extrêmes, prouvent que votre poids absolu sur la balance ne donne pas forcément une véritable évaluation d’un changement de votre composition corporelle et surtout de votre fitness.

2. Stockage d’eau supplémentaire

Lorsque vous augmentez vos séances d’entraînement pour vous préparer à une course de compétition, votre corps commence à conserver et à stocker de l’eau de façon accrue pour réparer les fibres musculaires endommagées et pour livrer du glycogène aux muscles actifs.

De la même manière, il se peut que vous buviez encore plus d’eau pour rester hydraté après vos courses. L’eau ajoute du poids à la balance mais cette augmentation n’est pas fidèle aux adaptations causées par l’entraînement.

3. Les muscles pèsent plus que la graisse

Nous ne sommes pas en train de vous dire que vous allez devenir un bodybuilder quelques jours après avoir commencé votre programme d’entraînement, mais au fil du temps, votre corps commencera à construire du muscle et à brûler des graisses.

Quelle bonne nouvelle pour votre niveau de fitness général et vos temps de course en compétition ! Vous gagnez du poids mais votre corps remplace le tissu adipeux de densité faible avec du tissu musculaire de densité élevée. Bien que votre poids augmente sur la balance, il s’agit d’un changement bénéfique qui vous aidera à courir plus vite et à être en meilleure forme physique.

Homme qui fait une pause pendant l'entraînement

4. Recherche de résultats à court-terme

Le saviez-vous ? Nous avons besoin de brûler 3500 calories pour perdre 0,5 kg. Si vous voulez perdre du poids de façon saine et certaine, vous devriez avoir comme objectif de perdre entre 300 et 600 calories par jour.

Cela vous permettra de perdre entre 0,5 et 0,9 kg par semaine. Se mettre sur la balance tous les matins ne sera pas très révélateur de vos progrès sur du long terme ou sur le poids que vous avez réellement perdu.

En prenant l’habitude de vous peser tous les jours, vous contrôlez la fluctuation de vos niveaux d’hydratation et d’autres mesures de poids non-essentielles.

De la même manière que vous ne vous attendez pas à gagner une minute de temps de course lors d’une course de 5 km après une semaine d’entraînement, vous ne pouvez pas vous attendre à perdre 2,3 kg après une semaine de course.

5. Manger trop pour compenser

Voici le deal : courir fait brûler plus de calories que n’importe quelle autre forme d’exercice. Cependant, bien que la demande d’énergie soit élevée, cela ne signifie pas que vous pouvez manger tout ce que vous voulez et tout de même perdre du poids.

Les coureurs justifient à tort leurs mauvaises habitudes alimentaires en disant : “J’ai couru une heure aujourd’hui, je l’ai mérité”.

Beaucoup de groupes de coureurs se donnent rendez-vous au café du coin après une course de weekend. Cependant, un frappuccino et une part de gâteau élimineront un quelconque déficit en calories de la course et à dire vrai empêcheront la perte de poids.

La course à pied permet de brûler un grand nombre de calories, mais il faut que vous prêtiez attention au nombre d’aliments pauvres en nutriments que vous consommez ou bien vous risquez de prendre du poids rapidement.

De la même manière, il faut que vous fournissiez à vos muscles les glucides et les protéines nécessaires pour récupérer. C’est un équilibre délicat et probablement le défi le plus difficile pour perdre du poids en course à pied.

Bol de salade

La récupération devrait être au centre des préoccupations et vos muscles recevant les nutriments dont ils ont besoin pour se reconstruire devraient être la priorité. Plus vous vous entraînez, plus vous aurez faim. Le vrai secret est de se ressourcer avec des aliments nutritifs et de haute qualité.

N’oubliez-pas : sacrifiez la récupération pour juste quelques calories de moins n’est pas judicieux sur du long terme. Les chiffres sur la balance sont arbitraires et se concentrer dessus peut-être néfaste pour votre progression. En continuant à travailler sur votre niveau de fitness et sur vos entraînements, vous courrez plus loin, plus vite et bien plus sainement en règle générale.

Conseil :

Les coureurs brûlent en moyenne 65 calories par kilomètre mais cela peut fluctuer en fonction de votre allure, de votre taille et de votre métabolisme.

6. Calories cachées

Les boissons électrolytes et les gels énergétiques sont les meilleurs exemples de ce que l’on appelle des calories cachées, car ils sont très caloriques.

Il est essentiel de vous familiariser avec votre stratégie d’apport énergétique pendant vos longues courses et vos entraînements intenses pour une performance optimale en compétition. Les boissons électrolytes et les gels énergétiques facilitent nettement cet apport, dont vous avez besoin pour réussir.

Cependant : cela signifie également que le nombre de calories que vous allez brûler pendant ces longues courses et ces entraînements intenses sera moins important que ce que vous pensez. Mais avant de vouloir les bannir, souvenez-vous que vous avez besoin de ces calories supplémentaires pour une performance optimale et une progression dans votre entraînement.

Malheureusement, ces calories cachées peuvent être la raison pour laquelle vous ne voyez pas la perte de poids sur la balance.

Conclusion : concentrez-vous sur les paramètres clés

Voici ce que nous pouvons en conclure : courir ne résulte pas automatiquement en une perte de poids immédiate.

Même si la course à pied permet de brûler plus de calories que n’importe quelle autre activité physique, la balance ne devrait pas être l’outil premier avec lequel vous évaluez votre niveau de fitness et votre progression.

La perte de poids restera toujours un objectif important pour la plupart des coureurs, mais ne devenez pas esclave des chiffres sur la balance.

Prêtez plutôt attention à comment vous vous sentez – avez-vous plus d’énergie ? Êtes-vous plus fort et aimez-vous la manière dont vos vêtements vous mettent désormais en valeur ? Vos émotions sont des paramètres bien plus précis de votre progression que n’importe quels autres paramètres métriques.

***

NOTEZ CET ARTICLE

Tina Muir En tant qu'ancienne coureuse d'élite, Tina sait ce qui importe à l'entraînement. " Je suis une experte pour améliorer vos performances de course ! " Consultez tous les articles de Tina Muir »

Leave a Reply