Kinesio taping >> instructions pour la nuque, le genou et le poignet

Instructions for kinesio taping

Vous souffrez de douleurs au niveau de la nuque, du genou ou du poignet ? Alors le k-taping peut vous aider à les soulager. Suivez nos instructions détaillées pour bien utiliser ces petites bandes de toutes les couleurs qui ne cessent de gagner en popularité.

Qu’est-ce que le k-taping et comment agissent ces bandes colorées ?

Le kinesio taping, ou k-taping consiste à coller des bandes adhésives et élastiques de différentes formes et couleurs sur la peau en suivant certaines règles afin de stimuler ou de calmer les muscles douloureux.

En appliquant ces bandes, les récepteurs de la peau sont directement stimulés, entraînant une réduction de la douleur et une activation de la musculature. Le k-taping peut être considéré comme une sorte de ” massage continu ” :  il favorise la microcirculation (échange des nutriments et transport des cellules à travers les capillaires) et le drainage lymphatique, stimule le glissement des fascias et améliore la mobilité des muscles et des articulations.

Conseil important

Utilisez des bandes élastiques et coupez-en la longueur souhaitée avant de les appliquer sur votre peau. Arrondissez les angles afin de prolonger au maximum la durée d’utilisation. Mais attention : n’utilisez en aucun cas ces bandes si vous souffrez d’allergie au pansement, de plaies ouvertes, de maladies cutanées, d’une mauvaise circulation sanguine ou si vous avez été traité au cortisol sur une longue période.

K-taping : instructions pas à pas

1. Douleurs au niveau de la nuque

Les problèmes de nuque localisés se traduisent par des sensations de brûlures et de tiraillement au niveau des vertèbres cervicales (s’étendant parfois de la nuque aux épaules). Ces symptômes occasionnent souvent une mobilité limitée de la colonne vertébrale et sont le plus souvent les conséquences d’une mauvaise posture au travail, si vous passez par exemple la plupart de la journée assis devant l’ordinateur ou de l’entraînement.

Comment prévenir les douleurs au niveau de la nuque ?

Si vous travaillez dans un bureau, veillez à adopter la bonne posture lorsque vous êtes assis devant votre ordinateur. Lorsque vous faites du sport, l’effort physique devrait toujours être bien réparti afin d’éviter les déséquilibres musculaires. Vous pouvez aussi jeter un coup d’oeil à notre article consacré aux exercices pour apaiser les douleurs cervicales.

2. Le syndrome du genou du coureur

Si, vous souffrez d’une douleur aiguë sur le côté extérieur de la rotule, il est fort probable qu’il s’agisse du genou du coureur. Ces symptômes surviennent le plus souvent en raison d’une mauvaise technique de course, d’un mauvais entraînement ou d’une musculature pas assez développée.

Vous pouvez également vous aider de ces exercices pour le genou du coureur afin d’apaiser les douleurs.

3. Le syndrome du genou du sauteur

Le syndrome du genou du sauteur vient d’une réaction chronique de surcharge ou d’une blessure au niveau du tendon rotulien qui relie la face inférieure de la rotule au tibia.

Vous pouvez également vous aider de ces exercices pour apaiser les douleurs du genou du sauteur.

4. Douleurs au poignet

Une utilisation excessive ou un mauvais positionnement (par exemple lors d’un entraînement au poids du corps) peut conduire à des douleurs, à des gonflements et à une mobilité réduite au niveau du poignet.

Important :

Aucune des bandes ne doit recouvrir le tour entier du poignet. Veillez aussi à ne pas trop les serrer : si vous ressentez des fourmillements dans les doigts ou si votre main pâlit, enlevez les bandes immédiatement.

Conseils en cas de douleurs :

Afin d’éviter les problèmes de poignet, il est important de bien vous échauffer avant l’entraînement et de bien laisser le temps à vos articulations de récupérer une fois votre session terminée. Il est aussi recommandé d’augmenter lentement l’intensité de votre entraînement et de toujours intégrer des phases de régénération à votre programme. En cas de fortes douleurs, veillez à appliquer du froid sur le poignet et à le ménager.

Jetez un coup d’oeil à notre articles consacré à 5 exercices et conseils pour éviter les mauvaises postures à l’entraînement au poids du corps.

Attention !

Si vous ne remarquez aucune amélioration après avoir effectué vous-même le k-taping, consultez immédiatement un médecin. La thérapie myofasciale, par ultrasons ou par ondes de choc, des médicaments anti-inflammatoires ou encore des injections pourront alors vous être prescrits afin d’apaiser vos douleurs et de clarifier les causes éventuelles.

***

NOTEZ CET ARTICLE

Dr. Matthias Kirchmayr Dr. Matthias Kirchmayr est un médecin généraliste spécialisé dans le traitement de l'appareil locomoteur. Il travaille principalement selon le modèle de distorsion fasciale. Consultez tous les articles de Dr. Matthias Kirchmayr »

Leave a Reply