Les bases du yoga : origines et bienfaits

Yoga basics

Depuis quelques temps, tout le monde semble être accro au yoga et ce n’est pas surprenant. Cette activité est la combinaison idéale de détente, de conscience du corps, mais aussi de renforcement musculaire, de travail de l’équilibre et de la souplesse. Nous avons donc décidé qu’il était grand temps de proposer ce sport versatile dans notre application adidas Training. Mais avant de commencer l’aventure yoga, jetons un petit coup d’œil aux origines de ce sport et aux nombreux bienfaits qui l’accompagnent.

Dans le domaine du sport…

… l’essentiel n’est pas d’atteindre la perfection, mais plutôt de pratiquer et de trouver le bon équilibre. Et c’est bien l’objectif de notre nouveau programme de yoga sur l’application adidas Training. Que vous soyez débutant·e ou un·e yogi expérimenté·e, notre programme de 8 semaines vous ouvre la voie de la mobilité, de la fluidité et de la pleine conscience. Du pranayama au vinyasa, du “Om” au “namasté”, notre instructrice de yoga vous guidera à chaque étape. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’un tapis, d’un peu de curiosité et de l’envie de devenir intérieurement plus fort·e !

Qu’est-ce que le yoga ?

Le yoga est une pratique ancestrale venue d’Inde qui, tel qu’elle est pratiquée aujourd’hui, fait référence à une grande variété de postures exécutées dans un certain ordre, mais aussi à un travail de respiration et d’écoute de soi. Ces postures sont destinées à stimuler le corps mais aussi l’esprit. Certains des objectifs du yoga sont de préparer le corps à la méditation assise, d’augmenter la vitalité générale et de créer un sentiment de connexion entre les yogis et leur monde.

Le yoga a été fondé sur la langue sanskrite, c’est pourquoi, vous entendrez de nombreux mots sanskrits utilisés dans un cours de yoga. C’est une façon de respecter les origines anciennes du yoga mais aussi de créer une communauté au-delà des langues et des frontières.

Les postures pratiquées dans un cours de yoga sont collectivement appelées asana et varient selon le type de yoga pratiqué.

Que signifie le terme de yoga ?

Étymologiquement, le mot yoga est dérivé du mot sanskrit yug qui signifie ” unir ” et qui peut être interprété de différentes manières. Pour certains pratiquants, il s’agit de relier le corps et l’esprit, pour d’autres, de relier la respiration au mouvement et pour d’autres encore, de relier l’individu à toutes choses (le microcosme au macrocosme). Mais quelle que soit la façon dont le yogi l’interprète, le yoga signifie un sentiment de connexion et d’unité.

les différents types de yoga

Au fil des ans, le yoga s’est répandu de l’Asie au reste du monde. Pratique bouddhiste à l’origine, il a finalement été repris par l’hindouisme (d’où les nombreuses poses de yoga portant le nom de dieux hindous), puis réintégré au bouddhisme, avant d’être diffusé dans de nombreuses autres confessions et communautés. Aujourd’hui, il existe quelques styles de yoga très populaires et reconnus, ainsi que de nombreux dérivés. Voici les 6 styles les plus pratiqués de nos jours :

  • Hatha yoga : il s’agit de la forme de yoga la plus classique et considérée comme la plus zen. Traditionnellement, on passe autant de temps au sol que debout et les différentes postures sont maintenues pendant 5 à 10 respirations chacune afin de tonifier le corps, mais également de travailler la discipline de l’esprit.
  • Power yoga : une version plus moderne du Hatha et plus orientée fitness. Ce type de yoga est excellent pour développer sa force, son endurance et son équilibre. Au cours d’une séance de Power Yoga, les poses intenses sont maintenues pendant au moins 10 respirations.
  • Vinyasa yoga : en sanskrit, le Vinyasa Yoga signifie “synchronisation du mouvement sur la respiration”. Les postures s’enchaînent de manière fluide : une respiration, un mouvement. Les cours peuvent être intenses et combinent alignement du corps et dépense physique.
  • Ashtanga yoga : un styler de yoga exigeant qui cible le développement de la force. La particularité du yoga Ashtanga est qu’il consiste en une séquence fixe de postures, composée de six séries qui augmentent progressivement en difficulté. La plupart des cours d’Ashtanga n’ont pas d’instructeur. Les élèves mémorisent plutôt les poses et s’entraident. 
  • Yin yoga : autre style plus moderne, le Yin Yoga est une pratique très lente et calme qui consiste à tenir des poses de yoga détendues pendant 10 minutes. De nombreux accessoires sont utilisés pour soutenir le corps et créer du confort et la salle d’exercice est souvent maintenue très fraîche. Le Yin Yoga est considéré comme le style de yoga le moins intense, visant à soulager la douleur et à accroitre la mobilité et la souplesse.
  • Bikram yoga : considéré par certains comme une interprétation littérale du yoga pratiqué dans les régions les plus chaudes de l’Inde. La pièce est chauffée à environ 40 degrés avec une humidité de 40%. Les mêmes poses de yoga sont exécutées en séquence à chaque séance.

Le yoga est-il une religion ?

Non, le yoga n’est pas une religion. Le yoga est littéralement une pratique du mouvement. Des versions du yoga ont été créées à peu près à la même époque dans différents endroits et au sein de différentes communautés religieuses. Comme beaucoup d’autres concepts sociaux, le yoga a été repris par les religions afin d’inciter davantage de personnes à y adhérer. Cependant, le yoga est traditionnellement une pratique personnelle visant à promouvoir la santé et à favoriser la méditation, indépendamment des croyances religieuses.

Que se passe-t-il dans un cours de yoga ?

Une séance de yoga traditionnelle peut être divisée en sous-catégories. En général, la pratique commence par des exercices de respiration (pranayama). Ensuite, les exercices de maintien de la posture (asanas) et pour finir, la méditation (Saha). Dans la plupart des cours de yoga actuels, la partie méditation est abrégée en savasana. La “posture du cadavre”, comme on l’appelle communément, est en fait une asana qui nécessite de rester allongé sur le sol pendant au moins deux minutes.(1)

Le yoga est-il un exercice physique ?

Tout dépend de l’intensité de votre pratique et de votre condition physique. Certains styles de yoga, comme le power yoga, peuvent être considérés comme des entraînements de renforcement musculaire car ils impliquent des positions isométriques difficiles. D’autres styles, comme le Vinyasa, peuvent être qualifiés de séance cardiovasculaire si le yogi se déplace rapidement entre les poses. Une étude comparant le yoga et d’autres exercices physiques a révélé que le yoga était plus bénéfique pour la santé globale en raison de la pleine conscience, de la respiration et de l’accent mis sur la bonne exécution des différentes postures.(2) Une pratique régulière du yoga augmentera très probablement votre souplesse mais aussi votre équilibre. La plupart des scientifiques s’accordent à penser que la souplesse est un facteur de prévention des blessures, bien que cela soit généralement lié à la pratique d’un sport en particulier.(3)

Les bienfaits du Yoga

Tandis que les analyses scientifiques tentent encore de déterminer ce qui se passe exactement sur le plan psychologique pendant une pratique de yoga, les sociétés du monde entier ont donné leur aval au yoga. Voici pourquoi.

1. Santé mentale

Nous savons que l’exercice a un impact positif sur la santé mentale. Le yoga n’y fait pas exception et présente des avantages qui lui sont propres. Le premier provient de la pleine conscience de la pratique. La pleine conscience désigne la concentration momentanée et complète sur une seule activité. Une telle attention est extrêmement bénéfique pour le cerveau ; les yogis affirment se sentir plus équilibrés et plus alertes après un cours.  Une étude suggère que cette pleine conscience est le résultat de la respiration, de la méditation et des postures techniques du yoga. Cette combinaison d’activités augmente l’activité des ondes cérébrales qui elle, va augmenter la matière grise et activer l’amygdale et le cortex frontal du cerveau. L’essai clinique a prouvé qu’une telle activation du lobe frontal était présente après une séance de yoga.(4) De nombreuses études montrent que le yoga aide aussi à réduire le stress perçu.(5) Il est également prouvé que le yoga diminue les sentiments d’anxiété et de dépression chez les personnes souffrant de troubles anxieux.(6) Enfin, il est intéressant de noter qu’un style de yoga plus intense a un impact positif plus important sur la dépression.(7

2. Mal de dos chronique

L’un des bienfaits les plus souvent cités du yoga est son efficacité dans le traitement du mal de dos chronique. Il est conseillé aux médecins et aux cliniciens de recommander le yoga à leurs patients avant les traitements plus invasifs du mal de dos chronique.(8)

3. Sommeil

Il a été démontré que même le yoga pratiqué pendant la journée améliore le sommeil. Une étude a révélé qu’après seulement quatre semaines de yoga, des infirmières souffrant de stress chronique parvenaient à mieux dormir.(9) Une autre étude a montré une amélioration du sommeil après six semaines de yoga d’intensité plus élevée.(10) Une autre encore a montré que les femmes, en particulier, avaient un sommeil plus réparateur lorsqu’elles pratiquaient le yoga régulièrement.(11) De nombreuses personnes utilisent le Yin Yoga pour préparer physiquement le corps au repos ou bien, elles pratiquent le Vinyasa dans la routine du matin pour aider à se réveiller. La mise en place d’une pratique de yoga adaptée à votre horaire de sommeil est un excellent moyen de régler votre rythme circadien !

4. Mobilité

La mobilité est la capacité du corps à se déplacer avec aisance et grâce en faisant appel à plusieurs parties du corps à la fois. Il s’agit essentiellement de la combinaison de la flexibilité et du mouvement. Les personnes avec une bonne mobilité sont souvent moins sujettes aux blessures, car elles sont en mesure d’activer certains muscles ou familles de muscles tout en laissant les autres se reposer (ou simplement rester à l’écart). Les pratiques de yoga favorisent la mobilité en nous aidant à ressentir comment les différentes parties du corps bougent les unes par rapport aux autres (ce que l’on appelle également la conscience kinesthésique). Elles nous incitent également à trouver plus de profondeur, de force et de fluidité dans nos mouvements. Même de simples mouvements de yoga sur chaise peuvent contribuer à la mobilité globale des articulations clés, comme les hanches et les chevilles.

ENVIE DE DÉMARRER UNE ROUTINE DE YOGA ?

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le yoga, il est temps de vous lancer ! Découvrez notre nouvelle séance d’entraînement guidée avec Adriene Mishler, professeur de yoga américain dans l’appli adidas Training Offrez-vous 23 minutes pour ce flux Vinyasa relaxant. Et restez à la page : de nouvelles séances de yoga sont en préparation !  Tout ce dont vous avez besoin, c’est de l’application adidas Training, d’un tapis de yoga et d’une bonne dose de motivation.

À propos de l’auteur

Emily Stewart est rédactrice indépendante chez Runtastic. Elle est instructrice de yoga Vinyasa certifiée (200 heures et presque 500 heures). Elle est également instructrice certifiée de yoga axé sur les traumatismes. Elle a enseigné aux États-Unis, en Angleterre, à Malte et en Autriche. Elle a participé et accueilli des retraites de yoga dans le monde entier. Elle a passé six mois à étudier en Inde, où elle a fréquenté un ashram de yoga Sivananda Vedanta au moins deux fois par semaine. Elle a également passé trois jours dans leur ashram forestier au Tamil Nadu, en Inde. Elle a été mentor et stagiaire pour la formation des enseignants de la méthode Kaivalya Yoga.

NOTEZ CET ARTICLE

Emily Stewart Emily a suivi son premier cours d'aérobic à l'âge de 15 ans et n'a jamais cessé depuis. En 2011, elle a commencé sa carrière en tant que monitrice de camp d'entraînement et enseigne aujourd'hui diverses disciplines de fitness. Lorsqu'elle n'enseigne pas en ligne ou en personne, elle aime écrire sur les thèmes du sport et de l'exercice. Consultez tous les articles de Emily Stewart