Les femmes dans le sport >> faisons tomber les barrières

Avez-vous déjà rêvé de pouvoir terminer un marathon ? Vous vous êtes peut être déjà imaginé franchir la ligne d’arrivée après des mois d’entraînement, d’obtenir votre médaille et de tomber dans les bras de vos supporters, le coeur rempli de fierté ?

Il n’y a pas si longtemps de ça, ce moment inoubliable était interdit aux femmes. C’est en 1967 que Kathrine Switzer devint la première femme à participer au marathon de Boston en se déguisant en homme et en signant son inscription en tant que “K.V. Switzer”. Elle fut stoppée en milieu de parcours par un organisateur lui objectant que les femmes n’avaient pas le droit de participer à la course. Elle réussit à lui échapper et à terminer le marathon !

Qu’est-ce qui vous retient ?

Les barrières que les femmes rencontrent dans le sport se retrouvent à plusieurs niveaux : social, mental et matériel. Le plus souvent, il s’agit d’obstacles externes comme le manque d’option pour les filles à participer aux programmes d’athlétisme, le harcèlement sexuel ou des problèmes d’insécurité comme le fait de courir seule. Mais il existe également de nombreuses barrières internes. Vous êtes-vous déjà dit que vous n’aviez pas le bon corps pour faire du sport ? Trop maigre, trop lourde, trop lente ? Ou peut être craignez-vous de ne pas avoir l’air féminine en faisant tel ou tel sport ?

 Il n’est pas facile de se motiver à transpirer avec toutes ces voix dans votre tête qui vous répètent ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire. Mais plus tôt vous vous lancerez, plus vite vous dépasserez ces idées préconçues.

Besoin de motivation ? Voici comment prendre le contrôle !

Nous avons collecté quelques idées pour vous aider à prendre le bon élan et à trouver tout le soutien dont vous aurez besoin pour vous concentrer pleinement sur votre entraînement.

1. Rejoignez un groupe

Vous manquez de confiance en vous (ou de motivation) pour vous mettre à courir ou à vous entraîner ? Rejoignez une communauté de runners ou un groupe d’entraînement près de chez vous. Cela vous permettra de rencontrer d’autres sportifs, de partager vos expériences, de vous motiver mutuellement et même de vous faire de nouveaux amis. Trouvez une communauté adidas Runners près de chez vous avec des groupes de running à différentes allures, des exercices de technique de course ou tout autre conseil dont vous aurez besoin. Ou que diriez-vous de motiver des amis à former une équipe et de vous inscrire pour un marathon en relais ?

2. Informez-vous

Feuilletez des magazines, lisez des blogs de fitness et suivez des conseils d’expert pour bien démarrer la course à pied. Vous courez déjà depuis quelques temps mais vous êtes à la recherche d’un objectif concret ? Pourquoi ne pas planifier une course de 5 km ou essayer de battre votre meilleur temps sur une compétition sur 10 km ?

3.  Parlez-en aux personnes qui vous entourent

Qu’il s’agisse de votre famille, de vos amis ou de vos collègues de travail, partagez votre expérience avec les hommes et femmes dans votre vie et faites-leur part de vos appréhensions ou de vos besoins. Plus nous prendrons conscience de l’impact que notre comportement peut avoir sur les autres, sur leur confiance en eux, leur sentiment de sécurité ou leur volonté à faire du sport, plus nous pourrons briser les barrières et favoriser l’égalité des sexes.

Reprenez votre autonomie en toute sécurité

Vous préférez courir seule ? Afin de pouvoir vous entraîner en toute sécurité, en particulier si vous courez à la tombée de la nuit, prenez quelques précautions.

Conseils pour courir en toute sécurité :

    • Portez des vêtements réfléchissants
    • Enlevez vos écouteurs
    • Emportez votre téléphone
    • Courez avec votre chien
    • Choisissez un itinéraire que vous connaissez bien

***

NOTEZ CET ARTICLE

Emily Lemon Avec une formation en traduction et littérature, Emily se définit comme citoyenne du monde et souhaite favoriser la communication entre les différentes cultures. Consultez tous les articles de Emily Lemon »