Causes des maux tête pendant ou après votre séance de sport

Causes des maux tête pendant ou après votre séance de sport

Des douleurs lancinantes au niveau des tempes ou une barre derrière le front : nous avons déjà tous subi un jour des maux de tête. Si les causes sont multiples, certaines personnes sont plus sujettes que d’autres au mal de crâne pendant ou après l’exercice physique.

Le saviez vous ?

Les maux de tête sont répartis en 2 catégories : primaires et secondaires.

  • Les maux de tête primaires apparaissent lors des moments de stress, de tensions ou bien à cause du manque de sommeil.
  • Les maux de tête secondaires sont des symptômes de quelque chose de plus grave, comme par exemple lors du sevrage à certaines substances, en cas d’hypertension, d’infection ou d’AVC.

Dans cet article, nous vous présenterons quatre causes courantes aux maux de tête pendant et après l’exercice. Nous vous donnerons également des conseils pour les traiter et essayer de les éviter. Et pour aller encore plus loin, nous répondrons à la question : est-ce que le sport peut réellement déclencher les migraines ?

Important !

Si vous souffrez de maux de tête pendant plusieurs jours ou si leur fréquence est anormalement importante, vous devriez consulter un médecin. Un professionnel de santé sera en mesure de vérifier si vous souffrez de maux de tête primaires ou secondaires, et d’en déterminer la cause.

Sommaire

Maux de tête pendant ou après l’entraînement : 4 causes principales

Cause n°1 : l’exercice physique soutenu et intense

Les maux de tête primaires qui surviennent à cause d’un effort physique intense se caractérisent par des douleurs pulsatiles (comme pour la migraine) réparties des deux côtés du crâne (maux de tête bilatéraux). Elles durent entre 5 minutes et 48 heures.(1,2) Il peut arriver qu’une céphalée d’effort (mal de tête violent dû à l’effort) puisse provoquer des vomissements et des troubles visuels. Les maux de tête provoqués par l’exercice doivent être pris très au sérieux

 cause des maux de tête

Comment éviter les maux de tête liés à l’effort intense ?

Les maux de tête liés à l’effort apparaissent généralement lorsque vous oubliez de vous échauffer, ou si votre entraînement est trop intense ou bien si votre corps n’arrive pas à évacuer la chaleur et à réguler sa température. Ils peuvent aussi apparaître à cause de l’altitude, comme lors d’une randonnée difficile en montagne.

Afin d’éviter ces maux de tête liés à l’effort, vous pouvez d’une part réduire l’intensité de votre entraînement, et d’autre part suivre ces conseils pour courir en été afin de mieux supporter la chaleur et éviter la déshydratation.

Cause n°2 : une mauvaise posture

Une mauvaise posture, le stress ou le manque de tonus pendant la pratique sportive peut créer des tensions et causer des maux de tête pendant ou après votre entraînement. Ces céphalées de tension se caractérisent par une douleur persistante, généralement ressentie comme un étau des deux côtés de la tête.(3)

Comment éviter les maux de tête liés à la posture ?

Prêtez vraiment attention à l’exécution correcte des mouvements et à votre posture pendant les entraînements. Vous trouverez ici des conseils pour une  bonne posture en course à pied, et aussi quelles sont les erreurs les plus courantes dans la réalisation des exercices de musculation.

Si vous avez des maux de tête après l’entraînement, essayez de relâcher vos tensions musculaires grâce à la chaleur, au massage ou bien avec ces exercices pour la nuque.

Cause n° 3 : la déshydratation

Qu’elle soit due à l’exercice ou au fait de ne pas boire suffisamment, la déshydratation est l’une des causes les plus courantes des maux de tête post-exercice.

Maux de tête et déshydratation

Grâce à notre calculateur de besoin en liquides, évitez la déshydratation. Calculez facilement combien d’eau vous devriez boire par jour.

Comment éviter les maux de tête dûs à la déshydratation ?

Assurez-vous de boire suffisamment d’eau pendant la journée. Si vous en ressentez le besoin, vous pouvez apporter à votre corps des minéraux grâce à une boisson adaptée à la pratique sportive.

Cause n°4 : l’hypoglycémie

Les maux de tête après l’effort peuvent être pénibles. Si en plus de cela vous vous sentez faible, tremblant, avec des vertiges ou même nauséeux, il est fort probable que vous ressentiez les symptômes d’une hypoglycémie, c’est-à-dire l’épuisement de vos réserves d’énergie. Veillez à fournir à votre corps suffisamment d’énergie pour pouvoir faire de l’exercice.

Comment éviter les maux de tête dûs à l’hypoglycémie ?

Si vous remarquez l’un des symptômes mentionnés ci-dessus pendant l’entraînement, faites une pause ! Vous pouvez refaire le plein d’énergie et augmenter votre glycémie en mangeant plus de glucides.

Par ailleurs, certains aliments peuvent déclencher et/ou provoquer des migraines (généralement en combinaison avec d’autres causes). Voici ceux que vous devriez éviter :(4)

  • alcool (particulièrement le vin ou la bière)
  • chocolat
  • caféine
  • fromage affiné
  • ainsi que les aliments riches en
    • glutamate monosodique
    • édulcorants artificiels
    • et les conservateurs (nitrate, nitrite, etc.)

Le sport peut-il déclencher des migraines ?

Les recherches sur le lien entre les migraines et l’exercice physique ne sont pas très nombreuses. Cependant, certaines études montrent que les personnes qui souffrent fréquemment de migraines peuvent avoir des crises déclenchées par l’exercice.(5) On pense que les maux de tête dus à l’effort et les céphalées de tension mentionnés plus haut sont susceptibles de provoquer une migraine.

Si vous êtes enclin aux migraines, vous devriez prêter attention aux quatre causes de maux de tête décrites dans cet article.

Bonne nouvelle !

Des études montrent qu’une activité sportive régulière aide à combattre les migraines, tout du moins à en réduire l’intensité. Cela est dû à la production d’endorphines pendant la pratique sportive.(6,7)

En résumé

Avant de commencer votre entraînement, assurez-vous d’avoir bu assez d’eau et d’avoir fait le plein d’énergie. Prêtez attention à l’exécution correcte des mouvements et aussi à votre posture. Si vous avez de forts maux de tête en combinaison avec des vertiges, des nausées, des tremblements et/ou des vomissements, faites une pause et demandez l’avis d’un professionnel de santé. Même recommandation si ces maux de tête persistent plusieurs jours d’affilée.

adidas training

***

 

NOTEZ CET ARTICLE

Katrin Grabner Katrin est passionnée par les langues et est diplômée en Études romanes. Journaliste, elle travaille comme rédactrice et s’intéresse plus particulièrement à l’écriture inclusive. Qu'elle fasse du yoga ou qu'elle écrive un article pour le blog, avec elle l'humour est toujours au rendez-vous ! Consultez tous les articles de Katrin Grabner »