Apprendre à vous aimer est le premier pas vers le succès

A woman in a crop top

Par Monika Dauterive,
Talent Scout chez Runtastic

J’ai fait mon premier régime à l’âge de 12 ans. À 17 ans, je pensais déjà sérieusement à faire une opération de chirurgie esthétique. Vers 25 ans, j’ai souffert de boulimie. Et à 30 ans, alors que j’étais plus mince que jamais, j’ai commencé à détester mon nez.

Les gens autour de moi m’ont toujours félicité de l’apparente confiance que j’ai en moi-même alors que intérieurement, je n’ai jamais été satisfaite de mon apparence et que j’en suis même venue à haïr certaines parties de mon corps. Et malheureusement, je ne suis certainement pas une exception et de nombreuses personnes (surtout des femmes) savent exactement ce que j’ai dû endurer ces dernières années.

Comment ai-je alors réussi à me sentir mieux dans ma peau ?

L’inspiration positive des réseaux sociaux

Lorsque j’ai découvert Instagram, j’ai vite été submergée par un flot de photos impressionnantes postées par des personnes d’influence et des femmes aux corps absolument parfaits. Je suis alors tombée par hasard sur des photos de modèles grandes tailles comme Ashley Graham qui s’engage depuis des années en faveur d’une plus grande diversité dans la représentation du corps de la femme. Sous son hashtag #beautybeyondsize (la beauté au delà des tailles) j’ai découvert beaucoup de photos de personnes fières de leurs courbes et posant dans de super tenues, nues, à l’entraînement ou partageant des impressions de leur quotidien.

Quelqu'un qui regarde des photos sur Instagram

Grâce à cet algorithme magique, mon mur Instagram était maintenant rempli de magnifiques femmes rondes et fières de leur corps. Ces 30 minutes par jour passées à regarder des photos de personnes de grandes tailles (comme l’industrie de la mode les désigne) ont complétement changé ma perception de mon propre corps et mon idéal de beauté. Maintenant, quand je vais faire du shopping, je n’ai plus peur d’essayer un jean serré et de me regarder fièrement dans le miroir.

Et jamais je n’aurais pensé pouvoir porter un haut court révélant mon ventre !

Photo d'un femme

Nous admirons tous quelqu’un. Et nous pourrions être ce quelqu’un pour une autre personne.

Au cours des dernières années, j’ai lu et reçu de nombreux conseils pour mener une vie plus heureuse. Mais celui que j’ai le plus entendu est de ne jamais se comparer aux autres. J’admire les gens qui sont capables de le faire… mais moi je ne peux pas.

Malgré cela, je pense tout de même savoir positiver en me disant : “Il y a certainement quelqu’un qui aime la façon dont je m’habille, où qui admire la manière dont j’éduque mes enfants ? Ou quelqu’un qui apprécie mon sens de l’humour ?

J’apprécie lorsqu’un de mes collègues me complimente, lorsqu’un de mes amis me demande conseil ou lorsque quelqu’un rit d’une de mes histoires. Le simple fait d’être moi-même suffit à enrichir d’une certaine manière le quotidien des personnes qui m’entourent et cela me suffit amplement !

Des collègues qui discutent

Tout est une question de perspective

Mon poids ne cesse de varier depuis que j’ai atteint l’âge adulte (dans un rayon de plus ou moins 15 kilos). En ce moment, je dois avouer que j’ai atteint mon poids le plus élevé et que je me surprends à regarder avec envie les photos sur lesquelles j’étais plus mince. Et puis je me souviens de la manière dont je me comportais avant : obsédée par ce que je mangeais, incertaine sur les vêtements que je pouvais porter et beaucoup trop sévère envers moi-même. Alors même si d’un point de vue esthétique je rentrais mieux dans les standards de notre société, j’étais beaucoup moins heureuse que je ne le suis aujourd’hui.

La route est encore longue

À cause d’une rupture du ligament, je n’ai pas pu faire de sport les 6 derniers mois et je me sens très loin d’être en forme. C’est pourquoi j’ai recommencé mon plan d’entraînement avec Runtastic Results pour me remettre dans le bain. J’ai aussi très hâte de pouvoir me remettre à courir, et pas seulement dans l’objectif de perdre du poids, mais aussi parce que cela me procure une grande sensation de bien-être. Perdre du poids n’est pas ce qui m’importe le plus. Ce que je veux, c’est me sentir en forme et plus forte.

J’ai déjà essayé toutes les sortes de régime qui existent et j’ai souffert de troubles alimentaires. Pour cette raison, ma relation à la nourriture ne sera jamais vraiment normale. C’est pourquoi j’ai décidé de démarrer le plan “Equilibre” pour m’assurer de ne pas manger trop sucré et de me sentir mieux dans mon corps. J’ai aussi décidé de tester pendant quelques semaines le jeûne intermittent pour voir si cela me convient ou pas.

Je sais que je ne suis pas parfaite et que je ne le serai jamais, mais je suis heureuse et épanouie, et c’est tout ce qui compte.

A propos de Monika :

Monika fait partie de l’équipe HR de Runtastic et est une fière représentante des valeurs de notre entreprise. Elle essaie de toujours montrer le bon exemple à ces enfants et de leur apprendre les vraies valeurs de la vie.

***

NOTEZ CET ARTICLE

Runtastic Team Vous voulez perdre du poids, être plus actif au quotidien ou améliorer votre sommeil ? L'équipe de Runtastic vous donne de précieux conseils et de l'inspiration pour atteindre vos objectifs. Consultez tous les articles de Runtastic Team »

Leave a Reply