Peur des salles de musculation : retour au sport après la pandémie

Une sportive confiante fait de l'exercice

Avez-vous déjà ressenti de la nervosité en allant dans une salle de musculation ? Vous n’êtes pas le seul⸱e ! Cet article vous explique les origines de l’anxiété en salle de musculation et les stratégies que vous pouvez utiliser pour vous entraîner en toute confiance.

Dans la Grèce antique

Pensez un instant à l’origine de la salle de sport : le gymnase de la Grèce antique ! Il s’agissait d’un club réservé aux hommes où des athlètes confirmés s’entraînaient – et se rencontraient – nus. Par respect pour le corps masculin, les adeptes de la gym s’huilaient, transpiraient, puis se raclaient la peau avec un strigile, une sorte de racloir recourbé.

Pour quiconque n’ayant pas l’assurance corporelle d’un demi-dieu, la scène est légèrement intimidante – et pire encore, elle rappelle la salle de musculation moderne ! Bien entendu, les choses ont évolué depuis l’époque de Zeus et d’Héraclès. Il existe de nos jours de nombreuses possibilités pour s’entraîner, avec par exemple des salles de fitness adaptées aux femmes ou encore des entraîneurs personnels en ligne.  

Mais l’angoisse persiste. Et pour un trop grand nombre de personnes, cette anxiété est l’obstacle numéro 1 à la santé et à la forme physique.

La peur de la salle de musculation, qu’est-ce que c’est exactement ?

Il s’agit du sentiment d’inquiétude ou de nervosité éprouvé lorsque l’on va dans une salle de musculation.

Cet environnement nous rend anxieux pour diverses raisons. Et généralement, lorsque quelqu’un nous regarde pour une performance, quelle qu’elle soit, la nervosité augmente. Un entraînement en salle de musculation accentue ce sentiment de nervosité, car notre corps et nos capacités sont pleinement exposés.

En raison de l’augmentation du nombre d’abonnements en salle de fitness et de la pression exercée par l’image du corps parfait, l’anxiété liée à l’exercice physique est en hausse.(1),(2) Selon certaines estimations, 50 % d’entre nous sont intimidés à l’idée de faire de l’exercice dans une salle de musculation.(3) Dans cette quête de la forme physique, notre santé mentale est mise en jeu.

Le retour à l’activité physique 

La pandémie a bouleversé nos habitudes d’activités physiques et a conduit à un mode de vie plus sédentaire, en intérieur. (4),(5),(6) Alors que nous sortons prudemment de notre hibernation, les salles de sport et les espaces d’exercice conventionnels se repeuplent. Mais cette réouverture tant attendue est tempérée par la crainte persistante d’une infection et une sensibilité nouvelle à notre apparence physique.

La pandémie nous a changé plus que nous ne voulons l’admettre. Non seulement nous sommes moins actifs physiquement, mais la réduction de l’activité physique est associée à des niveaux plus élevés de dépression, d’anxiété et de stress. (7),(8) 

Une femme se prépare mentalement

Une étude récente a démontré une augmentation significative de l’anxiété et du stress à la suite de la fermeture des salles de sport en raison du coronavirus. Il est intéressant de noter que les sportifs⸱ves concernés n’ont pas compensé le temps perdu en salle de musculation par d’autres formes d’exercice, ce qui suggère que la routine des séances d’entraînement en salle de musculation est difficile à remplacer. (9) 

La plupart des conseils que l’ont retrouvent sur le retour à l’exercice physique après une période d’inactivité sont axés sur la préparation physique. Cependant, le défi de la reprise de l’exercice après une pandémie ne consiste pas simplement à se débarrasser des courbatures et à s’étirer. Le véritable obstacle consiste à acquérir la confiance nécessaire pour se réinsérer dans le monde, quelle que soit la condition physique.  

La peur de la salle de musculation se caractérise par un sentiment d’inadéquation et d’intimidation, d’où le terme humoristique en anglais de “gymtimidation“. L’anxiété est plus liée à la santé mentale qu’à la condition physique. 

Vous n’êtes pas prêt⸱e pour retourner en salle de fitness ?

Commencez par vous entraîner à la maison avec des séances d’entraînement guidées et des plans d’entraînement dans l’application adidas Training ! 

7 raisons à l’origine de la peur des salles de fitness

Bien que de nombreuses personnes éprouvent de l’anxiété à l’égard des salles de fitness, la cause de cette peur peut varier d’une personne à l’autre. Pour certain⸱e⸱s, les vestiaires sont très inconfortables. Pour d’autres, la peur de ne pas savoir comment utiliser les équipements est source d’anxiété. À laquelle de ces causes courantes vous identifiez-vous ? 

  • Vous vous inquiétez de ce que les autres pensent de vous 
  • Vous ne savez pas comment utiliser les équipements correctement  
  • Vous n’aimez pas vous changer devant les autres  
  • Vous n’aimez pas transpirer ou avoir le visage tout rouge 
  • Vous vous sentez marginalisé ou intimidé par les autres 
  • Vous avez peur des infections et des surfaces contaminées
  • Vous n’êtes pas à l’aise en tenue de sport

Comment surmonter l’anxiété liée aux salles de musculation ?

Quelle qu’en soit la cause, il existe des stratégies pour vaincre cette anxiété. Voici nos meilleurs conseils pour la surmonter.

Une jeune femme surmontant la peur

Bannir les incertitudes

L’incertitude est une cause fréquente d’anxiété car elle nous empêche de nous préparer à l’avenir. L’anxiété liée à la salle de musculation peut être causée par l’incertitude quant à ce que l’on va faire ou porter, ou si l’on se sentira bienvenu ou non. Faites des recherches sur le site Web de la salle en question, appelez à l’avance ou parlez aux membres de la salle de musculation avant votre première visite afin de réduire l’élément d’incertitude.

Trouver sa place 

Chaque salle de musculation est différente. Essayez d’en trouver une qui vous convienne. De nombreuses salles ont des horaires ou des cours spécifiques destinés à différents groupes. Trouver sa place est particulièrement important pour les femmes, susceptibles d’éprouver des niveaux plus élevés d’anxiété dans les salles de sport. (10),(11)

Participer à une initiation 

La plupart des salles de sport proposent une initiation. C’est un excellent moyen d’apprendre comment la salle est aménagée et comment utiliser les équipements. Envisagez de faire appel à un entraîneur personnel pour gagner en confiance et éviter les risques d’embarras ou de blessures dus à une mauvaise technique.

S’entraîner en groupe 

Pour surmonter l’anxiété, il est conseillé de trouver un endroit où l’on se sent accepté et avec des personnes avec lesquelles on partage des points communs. Il a été démontré que faire de l’exercice avec des amis ou en groupe améliore la santé mentale et la qualité de vie. (12),(13) 

Utiliser des stratégies d’adaptation 

Il est tentant de penser que les habitués des salles de musculation sont à l’abri des difficultés psychologiques, mais ce n’est pas le cas.(14),(15) Une étude menée auprès de coachs sportifs a révélé une prévalence inquiétante de la dépendance à l’exercice, de l’insatisfaction corporelle et des troubles alimentaires. (16) Bien qu’ils soient en bonne forme physique et s’entraînent avec confiance, les utilisateurs expérimentés de salles de sport souffrent toujours de l’impression d’être en surpoids ou de ne pas être assez en forme. 

Il ne suffit pas de se remettre en bonne condition physique pour vaincre l’anxiété liée à la salle de musculation. Des stratégies d’adaptation telles que le dialogue positif avec soi-même et la pleine conscience peuvent contribuer à surmonter la peur. (17) Les techniques de respiration lente sont également efficaces pour réduire l’anxiété, car elles influencent le rythme cardiaque et le système nerveux central.(18) 

Demander de l’aide d’un professionnel de santé

Demandez l’aide d’un professionnel de santé si vous avez l’impression que votre anxiété est hors de contrôle. Ils peuvent vous aider à surmonter votre anxiété grâce à une échelle nommée “Social Physique Anxiety Scale”.(19) Cet outil évalue votre réponse à des énoncés tels que “La possibilité que d’autres personnes évaluent mon poids ou mon développement musculaire de façon négative me dérange ” afin de déterminer des stratégies d’adaptation efficaces.

EXPLOREr des alternatives 

L’un des effets positifs de l’adaptation à la pandémie est la volonté d’explorer les nouvelles technologies. Là où les fermetures de salles de sport et l’éloignement social ont créé des obstacles, les entraînements en ligne et les applications de fitness ont ouvert de nouvelles portes.  

Dans la recherche d’une routine d’exercice à l’épreuve du temps, les applications de fitness sont révolutionnaires. L’application adidas Training vous permet de vous entraîner selon vos besoins, avec des séances d’entraînement guidées et des plans d’entraînement pour vous aider à atteindre votre objectif de remise en forme.

L’exercice physique est un médicament universel 

L’exercice physique lui-même est un antidote contre l’anxiété. (20),(21),(22) Il est bénéfique à la fois pour votre santé mentale et votre santé physique !

Téléchargez adidas Training

***

NOTEZ CET ARTICLE

Abe Ankers Avec son expérience dans le domaine des sciences et de la physiologie du sport, Abe adore aller courir et faire du vélo. Il aime également partager ses connaissances et aider les autres à atteindre leurs objectifs. Consultez tous les articles de Abe Ankers »