Le fitness comme style de vie ?

Le fitness comme style de vie

Le fitness peut devenir un style de vie à partir du moment où une personne qui fait de l’exercice en retire des bienfaits physiques et psychologiques, et que sa pratique du sport s’intègre harmonieusement avec tous les autres aspects de son existence.

Les personnes qui ont un mode de vie sain font régulièrement de l’exercice pour le plaisir et pour leur propre satisfaction. S’entraîner fait partie intégrante de leur vie et est nécessaire à leur bien-être. Pour certains, c’est aussi un hobby qui leur permet d’être en contact avec des personnes partageant les mêmes centres d’intérêts. Les personnes qui ont un tel mode de vie se soucient généralement aussi d’autres aspects, comme la nutrition, le sommeil, etc., et prennent davantage soin d’elles-mêmes.

Comment intégrer le fitness dans votre vie ?

1. Oubliez la balance

Faire de la santé et de la forme physique quelque chose d’important dans votre vie ne doit pas se limiter seulement à votre apparence ou à votre poids. Faites de l’exercice parce que vous aimez votre corps, mais surtout pas parce que vous le détestez !

2. Créez une routine flexible d’entraînement

Lorsque le fitness devient un style de vie, il est naturellement plus facile de l’intégrer dans un emploi du temps chargé. La clé est de créer un programme d’entraînement flexible qui vous permet de faire du sport où et quand vous voulez. Soyez créatif·ve et mixez les différents lieux et activités. Par exemple, si vous avez peu de temps, faites une séance de HIIT à la maison, ou bien, rejoignez vos amis pour une balade en VTT le week-end. Complétez les entraînements en plein air avec des exercices de musculation à la salle de sport. Variez vos runs en faisant de longs joggings avec d’autres coureurs adidas.

adidas runners

3. Se sentir en forme

La plupart des gens commencent un programme d’entraînement parce qu’ils se sont fixé un objectif sportif ou de santé. Alors pourquoi continuer à s’entraîner après avoir atteint cet objectif ? Parce que le processus génère ses propres bienfaits. C’est comme cela que le fitness devient un mode de vie.

Pour beaucoup, le fait de se sentir en forme est plus important que les seuls résultats physiques. Être en forme encourage à faire d’autres changements dans leur manière de vivre. Une fois qu’ils ont davantage confiance en eux, certains commencent par exemple à faire du sport avec des amis. Ils mangent pour soutenir leur entraînement, plutôt que de faire de l’exercice pour compenser des excès alimentaires. C’est un changement total de perspective: la forme physique cesse d’être seulement un “problème” de maîtrise de soi pour devenir un questionnement bien plus vaste, un véritable style de vie.

4. Ayez confiance en vous

Adopter un tel mode de vie signifie que vous appliquez au quotidien ce que vous avez appris à la salle de gym et lors de vos entraînements. L’activité physique et une alimentation saine ont une influence sur d’autres domaines de votre existence. Il ne s’agit pas seulement de votre apparence dans le miroir, mais par exemple de la confiance en vous qui s’exprime enfin davantage dans le cadre de votre travail, ou dans vos relations avec les autres. Il s’agit d’avoir le courage de partager ses idées, de dire ce que l’on pense et de se battre pour ce qui vous semble important.

acceptez vous comme vous êtes

5. Acceptez-vous comme vous êtes

Lorsqu’il est question d’image corporelle et de forme physique, essayez d’aimer votre corps pour les choses incroyables qu’il est capable de faire au quotidien. Pour de nombreuses femmes, le fait de mettre un enfant au monde est bien plus important qu’une performance sportive. Après un accouchement, de nombreuses mères se fixent des objectifs d’entraînement basés sur l’amélioration de leur qualité de vie plutôt que sur le fait d’obtenir des d’abdos en béton. Il faut parfois être confronté à un défi extrême pour réaliser ce qui est vraiment important dans la vie : être fort·e, en bonne santé et heureux·se de ce que l’on est.

6. Qu’est ce qui vous motive ?

Pourquoi faites-vous du sport ? La raison pourrait-elle être plus émotionnelle que purement sportive ? Par exemple, une réponse pourrait être : pour pouvoir voir mes enfants grandir. Et vous, quelle est votre raison ? En vous interrogeant ainsi, vous constaterez sans doute que vos séances d’entraînement deviendront naturellement plus agréables et vous apporteront plus de plaisir.

7. La neutralité corporelle (body neutrality)

L’activité physique stimule les endorphines et vous donne un sentiment d’accomplissement. Chaque séance d’entraînement est un petit défi, et donc un petit succès de plus. Pour beaucoup, faire du sport de façon régulière renforce la confiance en soi.

Notre corps est incroyablement complexe, et il se peut que l’exercice régulier n’entraîne pas de changements physiques spectaculaires. Par exemple, certaines personnes n’auront jamais de tablettes de chocolat bien dessinées, et ce quel que soit leur niveau de forme physique. S’il y a bien une chose que le fitness comme style de vie encourage, c’est la “neutralité corporelle” (body neutrality en anglais). Et pour beaucoup, la neutralité corporelle est émotionnellement plus atteignable que la “positivité corporelle” (body positivity en anglais).

Les adeptes de la neutralité corporelle considèrent que le fitness est purement lié à ce qui se passe à l’intérieur du corps, et non à l’extérieur. Ils apprécient la capacité du corps à fonctionner plutôt que son apparence. Les personnes qui considèrent leur corps de manière neutre ont également tendance à se concentrer davantage sur l’anatomie elle-même plutôt que sur l’apparence. Dans le monde actuel où l’exercice physique est souvent présenté comme un moyen radical de modifier la forme même du corps, la neutralité corporelle s’attache à transformer des entraînements sportifs irréalistes en des mouvements agréables et qui ont un sens.

Quand le fitness n’est plus un mode de vie sain

Attention au “lifestyle exercise”

Le “lifestyle exercise” est un terme anglais utilisé dans le domaine de la santé mentale. Cela décrit le fait de considérer chaque activité quotidienne comme une occasion de faire de l’exercice.(1) Il est vrai que ratisser et ramasser les feuilles mortes dans votre jardin est un excellent moyen de bouger. Mais une bonne hygiène de vie implique de véritables séances d’entraînement (à la salle de sport, en plein air ou à la maison). Pour certains, le fait de vouloir transformer la moindre activité en une occasion de brûler des calories peut devenir une obsession, voire même une véritable addiction.

La dépendance à l’exercice existe bel et bien

Malheureusement, on peut bel et bien abuser de l’exercice physique, comme de tout un tas d’autres choses. Comme dit le proverbe : c’est la dose qui fait le poison. Le fitness est bien un style de vie lorsqu’il complète de façon harmonieuse les autres aspects de votre vie. Ce n’est PLUS le cas lorsque les entraînements deviennent obsessionnels et source d’angoisses.

Une étude hongroise menée par des professionnels de santé explique que “l’activité physique régulière joue un rôle crucial pour rester en bonne santé et aussi pour prévenir les maladies. Cependant, faire du sport de façon excessive peut avoir des effets négatifs sur la santé physique et mentale.”

Dans une société qui glorifie le fait d’être en forme, la dépendance à l’exercice se manifeste de manière sournoise. Cela commence souvent très innocemment, par le fait de vouloir avoir une meilleure apparence, une meilleure vie. Mais lorsque l’exercice commence à prendre le pas sur toutes les autres activités, cela n’est pas bon.

Une culpabilité excessive lorsqu’on saute une séance d’entraînement, le fait d’éviter certains aliments qui risqueraient de nuire à notre programme, l’annulation répétée des entraînements ou au contraire le maintien très strict des horaires, ou encore la planification obsessionnelle de tout ce qui touche à l’activité physique sont des signes de dépendance. Les symptômes peuvent se traduire par un manque de sommeil, l’arrêt des règles chez les femmes, un épuisement permanent, une sorte de “brouillard mental” ou encore des muscles constamment endoloris.

Le fitness comme style de vie signifie que l’exercice physique fait partie intégrante d’un programme hebdomadaire équilibré et harmonieux. C’est un élément important parmi d’autres, comme prendre soin de soi, se reposer, passer du temps avec ses proches, bien manger, travailler, etc. et toutes les autres choses qui rendent la vie agréable.

fitness style de vie une femme heureuse

Un style de vie qui vous rend heureux·se

Les personnes qui font du fitness un style de vie trouvent des moyens créatifs pour intégrer le sport dans leur vie de tous les jours. Par exemple, elles apportent des bandes de résistance avec elles, et profitent que leurs enfants soient à leur entraînement de foot pour faire un peu d’exercice en les attendant. Elles investissent dans du petit matériel de fitness pour faire du sport à la maison ou pendant la pause déjeuner. La question du temps passé ou de l’intensité n’est pas importante pour elles. Elles restent ouvertes et curieuses et font du sport pour le plaisir. Elles respectent et apprécient leur corps !

Si le fitness est pour vous aussi un style de vie, partagez un selfie (@adidasRuntastic) de votre prochaine séance d’entraînement, et dites-nous quelle est votre motivation. On a hâte de s’entraîner avec vous !

***

NOTEZ CET ARTICLE

Emily Stewart Emily a suivi son premier cours d'aérobic à l'âge de 15 ans et n'a jamais cessé depuis. En 2011, elle a commencé sa carrière en tant que monitrice de camp d'entraînement et enseigne aujourd'hui diverses disciplines de fitness. Lorsqu'elle n'enseigne pas en ligne ou en personne, elle aime écrire sur les thèmes du sport et de l'exercice. Consultez tous les articles de Emily Stewart »