Musclez votre tronc pour améliorer vos performances de running !

man running outdoor

En général, les coureurs ne semblent pas être tellement intéressés par la taille de leurs biceps. Et pourquoi le seraient-ils ? Car en fin de compte, on court… avec les jambes 😀 Les coureurs n’auraient donc apparemment pas besoin de travailler le haut de leur corps.

Mais lorsqu’on regarde la carrure des athlètes masculins et féminins lors de la finale du 100 mètres aux Jeux Olympiques, les choses sont bien différentes. On pourrait presque dire que plus les biceps sont gros, plus les coureurs vont vite !

Peut-être vous vous demandez si…

Des bras musclés peuvent-ils vraiment vous faire courir plus vite ?

Comment la taille et la puissances des muscles des bras peuvent-elles améliorer vos performances ? Et pour quels types de courses ?

Force des bras et sprint

Pour le sprint, c’est vrai jusqu’à un certain point. Le sprint consiste à atteindre une vitesse de course maximum dans un très court laps de temps. Les bras aident à fournir une poussée additionnelle, propulsant le coureur vers l’avant. Des épaules fortes sont donc particulièrement importantes. La force du bras, à proprement parler, ne joue ici qu’un un rôle mineur en comparaison de la technique / position des bras. Mais dans les sports de compétition où les sprints sont chronométrés au centième de seconde, une bonne coordination des bras peut faire toute la différence !

A la fin de cet article vous trouverez des exercices pour renforcer vos bras.

un homme court dehors

Force des bras et running

Dans le cas du running, de gros “biscotos” seraient plutôt un désavantage. La force des bras n’a pratiquement aucun impact sur votre course et, ces muscles puissants, sont en fait du poids supplémentaire à déplacer. Alors le plus important, c’est d’avoir une bonne technique. Le balancement de vos bras influence les mouvement de vos hanches. Si vous balancez vos bras plus vite, cela augmente automatiquement la fréquence de votre foulée. Les balancements longs et lents produiront l’effet contraire. Cela est dû au fait que les mouvements des bras et des jambes sont coordonnés par notre cerveau.

Voici comment vous pouvez utiliser le balancement des bras pour courir plus efficacement.

La bonne position des bras quand vous courez :

  • Pliez les coudes pour obtenir un angle à 90 degrés ou moins.
  • Laissez vos bras se balancer librement dans la direction vers laquelle vous courez. Attention, vos bras devraient rester relativement parallèles et ne pas se croiser
  • Gardez vos mains détendues, les paumes vers l’intérieur. Votre pouce et votre index devraient se toucher légèrement.
  • Concentrez-vous sur le fait de pousser vos coudes vers l’arrière plutôt que d’essayer de les tirer vers l’avant.

Une bonne technique de bras rendra votre course plus efficace. Et votre posture (position de la tête, des bras, du dos…) pourra faire aussi une grande différence sur vos performances de course. C’est pourquoi il est important de muscler l’ensemble de votre tronc.

Les avantages d’un tronc musclé pour les runners

Naturellement, des jambes musclées et puissantes sont essentielles pour courir vite, mais de nombreux coureurs sous-estiment l’importance de la musculature du tronc pour réaliser de bonnes performances de course :

  • Les muscles abdominaux et dorsaux jouent un rôle important dans la stabilisation du haut du corps. Si votre tronc n’est pas assez tonique, cela entraîne alors des mouvements de compensation freinant votre propulsion vers l’avant.
  • Un tronc solide est essentiel pour garantir un transfert efficace de l’énergie de votre corps vers vos jambes. Sans cela, même une bonne technique de bras ne pourra pas fournir un soutien optimal à vos jambes. Une bonne posture vous aide à courir plus vite et à dépenser moins d’énergie.
  • Un autre avantage : des abdominaux et des muscles dorsaux bien développés aident à protéger votre colonne vertébrale des impacts causés par la course à pied. Un tronc solide est donc essentiel pour minimiser les risques de blessure.

un jeune homme court dehors

Les exercices qui renforcent le tronc des coureurs

Voici une liste d’exercices que vous pouvez faire pour renforcer le haut du corps, à la maison et sans poids :

Bon à sa voir :

Les meilleurs exercices pour renforcer vos muscles stabilisateurs (muscles pelviens, abdominaux et dorsaux) sont des exercices qui font travailler tout le corps. Alors n’oubliez pas d’inclure des planches, des pompes et des burpees à vos séances d’entraînement !

Avez-vous déjà testé notre appli d’entraînement au poids du corps ? L’appli Runtastic Results vous permet de renforcer l’ensemble de votre corps et d’améliorer vos performances de course.

Application Results de Runtastic

***

NOTEZ CET ARTICLE

Herwig Natmessnig En tant qu’ancien athlète professionnel (rafting), Herwig n’aspire qu’au fitness et à la santé. Que ce soit pour une compétition ou juste pour le plaisir, il est toujours partant pour un challenge. Consultez tous les articles de Herwig Natmessnig »

Leave a Reply