Une vie sans plastique >> faites un geste pour la planète !

450 ANS ! C’est le temps qu’il faut à une bouteille en plastique pour se décomposer. C’est un chiffre effrayant, surtout si l’on considère les faits suivants :

  • 12 minutes : c’est le temps moyen d’utilisation d’un sac plastique avant qu’il ne parte à la poubelle.(1)
  • 269 000 tonnes de plastique polluent les océans.(2)
  • 1 million d’oiseaux de mer et environ 135 000 mammifères marins meurent chaque année à cause des déchets plastiques.(3)
  • 300 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année dans le monde. A titre de comparaison, en 1950 on en produisait “ seulement “ 1,5 million de tonnes.(4)
  • 4,7 milliards de pailles en plastique sont utilisées et jetées chaque année… et cela rien qu’au Royaume-Uni.(5)
  • On estime qu’il y a jusqu’à 6 fois plus de plastique que de plancton qui flotte dans certaines mers et océans.(6)
  • D’ici 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans la mer.(7)

une femme porte ses courses et un gobelet en plastique avec du café

Le plastique est tellement présent dans notre vie quotidienne et semble si pratique que, pour beaucoup de personnes, il est inimaginable de pouvoir s’en passer. Qui pourrait nier les avantages des gobelets en plastique à la machine à café, des salades toutes prêtes dans leur emballage, des couches jetables, des “ tupperwares “ ou des appareils électroménagers. Mais mesurons-nous vraiment les conséquences de cette consommation effrénée de plastique ?

Du plastique dans votre assiette

Vous viendrait-il à l’esprit de manger une bouteille plastique ? A priori non… Mais pourtant vous mangez déjà du plastique ! Le plastique est produit à partir du pétrole. Lorsqu’il arrive dans les océans, le plastique ne se décompose pas complètement. Cela veut dire que de minuscules particules (aussi appelées microplastiques) se retrouvent dans l’eau. Les poissons et les animaux marins les confondent avec des plantes ou du plancton et les mangent. Lorsque nous consommons du poisson, à notre tour nous mangeons le plastique qu’il a avalé.

Autre exemple, les bouteilles en plastique : si vous pensez qu’il est utile de les utiliser plusieurs fois… alors vous vous trompez !

Bon à savoir :

Plus vous réutilisez une bouteille plastique, et plus il y a de plastique dans l’eau ou les boissons qu’elle contient. En buvant, vous absorbez de minuscules particules qui pénètrent dans votre corps.

des mûres dans un emballage plastique

Ma vie en microplastique

Le dentifrice, les crèmes de gommage et les crèmes hydratantes, les gels douche… le plastique est caché dans de très nombreux produits ! Des micro-billes de plastique sont ajoutées pour rendre vos dents plus blanches, votre visage plus éclatant et votre peau soyeuse. Voilà comment les plastiques pénètrent dans notre corps, mais aussi dans l’eau et puis finissent dans les océans.

Le plastique est toxique

Un certain nombre d’études montrent à quel point le plastique est nocif pour l’homme et pour la nature en générale. Le plastique contient de nombreux produits chimiques et des perturbateurs endocriniens comme le bisphénol A, des plastifiants à base de phtalate, du formaldéhyde. Ils sont soupçonnés de provoquer des cancers, d’être à l’origine d’une baisse de la fertilité et aussi de causer des allergies et d’autres problèmes de santé.

4 conseils pour se passer du plastique

Nous sommes tellement accros au plastique qu’il n’est pas facile de s’en passer au quotidien. Dans notre vidéo, retrouvez nos conseils pour essayez de réduire votre consommation de plastique !

En fin de compte, il s’agit d’une prise de conscience : avez-vous besoin de tel ou tel produit… surtout s’il est en plastique ? Y a t-il des alternatives ? Le plastique est devenu un problème mondial. Chacun à son niveau peut agir afin de contribuer à une solution globale pour protéger la planète.

Contribuez au changement et participez à Run For The Oceans qui démarre le 8 juin pour lutter contre la pollution plastique des océans !

***

NOTEZ CET ARTICLE

Tina Sturm-Ornezeder Tina adore écrire, les avocats, le yoga et est très curieuse de nature. Elle aime par dessus tout découvrir de nouvelles tendances et les partager avec ses lecteurs. Consultez tous les articles de Tina Sturm-Ornezeder »

Leave a Reply